Accueil arrow Les dossiers chauds arrow Le dossier Val d'Oise-Conforama arrow Les mercenaires de Confo
Plan du site | Rechercher | Contact | Qui sommes nous | Liens
Pétition pour le Dimanche

Déjà plus de 107.000 signatures ! Vous aussi, signez la pétition du CAD.

La pétition présentée par le CAD a obtenu plus de 107.000 signatures authentifiées (au contraire de la pétition-bidon du Dr Carabistouille !)
- Pétition électronique : 99.000 signatures au 01/10/13
- Pétition papier : 8.107 signatures au comptage du 15/01/12
   Merci à tous ceux qui out téléchargé et fait signer la pétition papier, voir cette page !

Suivez le CAD sur Twitter

Cliquez sur ce lien pour recevoir par mail les derniers articles parus !

Le travail du dimanche en question

↑ copier cette bannière

 

Chaud en ce moment !

Vous voulez passer à la télé ?!

URGENT : RECHERCHE DE CANDIDAT(E)S POUR INTERVIEW TV

UNE GRANDE CHAINE D'INFO NATIONALE RECHERCHE DES PERSONNES POUR INTERVIEW TELE.

itw.jpg

Il s'agit d'enregistrer des témoignages : 

  • de personne travaillant le dimanche dans des magasins contraints et forcés  
  • de salariés, dans le prêt à porter ou la chaussure qui redoutent qu'on les oblige à travailler le dimanche  
  • des commerçants qui ne veulent pas d'ouverture des grandes surfaces le dimanche car ils craignent pour leur commerce  
  • des employés de petits commerçants qui craignent de perdre leur emploi si les grandes enseignes ouvrent le dimanche

Il faut pouvoir parler devant le micro, mais il est possible d'être filmé anonymement.

Enregistrement dans la semaine et éventuellement le W.E. prochain n'importe où en France si les témoignages sont de qualité.

ENVOYER MAIL DE CANDIDATURE à Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir  

Les mercenaires de Confo Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
10-09-2007

Echo de la marchandisation : Confo envoie des salariés-mercenaires manifester contre le repos dominical.

"C'est la première fois que je vois ça : la direction aide les manifestants et ferme les dépôts". D'après ce salarié de Confo, la direction se serait montrée "très compréhensive", en laissant à disposition des manifestants des camionnettes siglées Conforama, pour les amener à la manifestation de ce jeudi 6 septembre au siège de FO, à Cergy.

Motif indiqué par l'un des manifestant-mercenaire, confinant à l'absurde : "« si on travaille le dimanche, c'est qu'on en a besoin. C'est important d'avoir le choix. » (Gael, cité par le Parisien du 7/9). Dans la première de ses affirmations, ce salarié dit qu'il travaille le dimanche par besoin, et dans la seconde, il affirme que ce n'est pas par besoin, mais par choix. Subtil...

Autre motif indiqué par une autre manifestante-mercenaire : "Mais si je perds mes primes du dimanche, ma vie va être bouleversée : comment est-ce que je vais payer mon loyer, et le crédit que j'ai pris pour ma voiture ?" dit Marie-Aurore. Voila une gentille salariée de chez Fly, qui a trouvé un emploi illégal qui lui rapporte, et qui au mépris total des autres salariés (et des autres directeurs d'enseigne qui eux, respectent la loi), entend défendre son crédit auto personnel contre le repos dominical de tous les salariés de France ? Bel exemple d'égoïsme à courte vue, Marie-Aurore aura du souci à se faire pour sa prime misérable quand le travail du dimanche sera devenu la règle.

Il est attristant que Conforama recoure à des boucliers humains mercenaires pour protéger ses intérêts marchands : "on réalise près de 20 % de notre chiffre d'affaires ce jour-là ", selon Maurice, responsable des approvisionnement au  Confo de Saint Brice. Il est aussi attristant de trouver des salariés qui, pour une prime de 70 euros par dimanche, s'avèrent prêts à défendre leur crédit auto au mépris de tous les autres salariés.


Sur le lien lire la suite : l'article du Monde, celui du Parisien, celui de Libération.

 

Des salariés de Conforama manifestent pour travailler le dimanche

LE MONDE | 07.09.07 | 14h49  •  Mis à jour le 07.09.07 | 14h49

Environ 200 employés de Conforama ont manifesté, jeudi 6 septembre, devant la Maison des syndicats de Cergy-Pontoise (Val-d'Oise). A l'origine du mouvement, l'association de salariés "Génération Confo IDF", qui milite pour l'ouverture des magasins le dimanche. Il est rare de voir des employés reprocher aux syndicats de vouloir les protéger. Pourtant, en manifestant, ces salariés entendent faire pression sur Force ouvrière (FO). Le syndicat a en effet attaqué devant la justice la décision du préfet du Val-d'Oise, qui a autorisé en juin l'enseigne de distribution à ouvrir ses magasins le dimanche. L'audience devait se dérouler vendredi devant le tribunal de grande instance de Cergy.

 "Sarkozy nous dit "travailler plus pour gagner plus", on veut le faire, explique Valérie Barreiros, salariée depuis vingt ans chez Conforama. C'est moi qui demande à travailler le dimanche, je veux avoir le choix et n'oblige personne." Elle refuse la fermeture dominicale car "sinon on sera obligé de travailler au moment de la pause de midi et on devra faire des nocturnes. Si demain il faut qu'on milite avec les clients, on le fera", affirme-t-elle.

"C'est à nous de venir voir les syndicats et leur dire : on a un problème", renchérissent Guy, Alain et Abdel, employés au Conforama de Colombes (Hauts-de-Seine). La prime de 70 euros par dimanche travaillé est au centre de leurs préoccupations et les aide à boucler les fins de mois.

D'autres sont plus sceptiques à propos de ce mouvement. "On ferait mieux de se battre d'abord pour la revalorisation des salaires, et ensuite parler du travail le dimanche", estime un salarié proche des syndicats, qui souhaite garder l'anonymat. Celui-ci affirme que la direction aurait été "très compréhensive", en laissant à disposition des manifestants des camionnettes siglées "Conforama". "C'est la première fois que je vois ça : la direction aide les manifestants et ferme les dépôts", ironise-t-il.

FO s'en tient aux principes et à la loi : "Celle-ci est claire : le travail le dimanche est interdit, on ne fait que la respecter. Le cadre est en train de changer, il faut s'organiser pour arriver en position de force", explique Me Lecourt, l'avocat du syndicat. La décision du tribunal est attendue en début de semaine prochaine.

Gabriel Vedrenne

Article paru dans l'édition du 08.09.07

 

Les salariés de Conforama veulent ouvrir le dimanche


Pour les employés de Conforama, travailler le dimanche est un droit. C'est en tout cas ce que sont venus crier plusieurs centaines d'entre eux, hier matin, devant le siège départemental de Force ouvrière, à la maison des syndicats de Cergy. A la veille d'un jugement du tribunal de grande instance de Pontoise qui doit entériner l'obligation, sous peine d'astreinte, de fermeture dominicale pour les trois magasins Conforama du département (à Garges, Herblay et Saint-Brice), les manifestants sont venus demander à la centrale syndicale de retirer sa plainte pour travail illégal, avant d'être reçus à la préfecture du Val-d'Oise.

Soutenus par leur direction « Il faut qu'ils nous entendent, on réalise près de 20 % de notre chiffre d'affaires ce jour-là », témoigne Maurice, responsable d'approvisionnement au Conforama de Saint-Brice. Inquiet pour les résultats de son entreprise, ce salarié l'est aussi pour ses fins de mois : « pour moi, ne plus travailler le dimanche ça veut dire 300 € de primes en moins chaque mois, c'est 20 % de mon salaire. » « Moi c'est la moitié de mon loyer ! » renchérit un autre manifestant, qui brandit rageusement sa corne de brume face au local syndical.

Largement soutenus par leurs directions respectives, les employés d'autres magasins ouverts le dimanche sont venus grossir la troupe des manifestants : « Notre enseigne est également poursuivie par Force ouvrière témoigne Marie-Aurore, assistante caissière chez Alinéa, à Herblay. Mais si je perds mes primes du dimanche, ma vie va être bouleversée : comment est-ce que je vais payer mon loyer, et le crédit que j'ai pris pour ma voiture ? » Même discours chez Gaël, vendeur au magasin Fly d'Herblay : « si on travaille le dimanche, c'est qu'on en a besoin. C'est important d'avoir le choix. » Et de critiquer le syndicat, « des gens dans leur bulle, qui n'écoutent même pas ce que veulent les salariés. »

Du côté de FO, on assure « comprendre la détresse financière » des manifestants. Pourtant, le syndicat a refusé de revenir sur les poursuites engagées, malgré les demandes des salariés de Fly, Alinea et Conforama. « Force ouvrière a une vision plus globale que celle de salariés pris en otage par leur employeur, plaide Maître Lecourt, l'avocat du syndicat. Ces salariés se trompent de combat : ils feraient mieux de demander des revalorisations de salaire à leur entreprise, qui dégage des marges confortables tout en les payant au smic, et les utilise comme boucliers humains pour éviter une sanction inéluctable. »

Aurélien Perol
Le Parisien , vendredi 07 septembre 2007

 

 

Conforama s’active contre le dimanche chômé

Emploi. Des salariés de l’enseigne ont manifesté contre une recommandation syndicale.
Par Laureen OrtiZ
QUOTIDIEN : samedi 8 septembre 2007

Travailler le dimanche pour gagner plus. L’idée est défendue contre les syndicats, non par Nicolas Sarkozy ou l’un de ses fidèles, mais par des salariés de l’enseigne d’ameublement Conforama de la région parisienne. Regroupés au sein de l’association Génération Confo IDF (Ile-de-France), ils ont manifesté jeudi pour dire «non à la fermeture du dimanche».

Main dans la main.   Rejoints par des employés de marques voisines telles Fly et Alinéa, ils se sont retrouvés à 250 à Cergy (Val-d’Oise) grâce à des navettes mises à disposition par la direction de Conforama, qui voit d’un très bon œil ce genre de lutte sociale. «Les salariés sont conscients de la réalité économique : nous réalisons 22 % de notre chiffre d’affaires le dimanche, affirme Philippe Achalme, responsable des ressources humaines du groupe. En plus, ceux qui travaillent ce jour-là bénéficient d’une prime de 70 euros.» Désormais, salariés et dirigeants attendent, main dans la main, la décision du tribunal de grande instance de Pontoise, prévue vendredi et reportée à la fin de la semaine prochaine.

Car le syndicat Force ouvrière (FO) a attaqué Conforama devant la justice administrative, après que l’entreprise a obtenu, en mai, l’autorisation de la préfecture du Val-d’Oise d’ouvrir ses trois magasins dans le département. En vertu de cette procédure et en attendant la décision du tribunal administratif, Conforama est censé suspendre ses ouvertures dominicales. Il n’en est rien. «On a toujours ouvert sans autorisation, comme beaucoup d’enseignes. L’Etat ferme les yeux», avoue une collaboratrice de Conforama. FO contre-attaque alors en civil, d’où l’importance du jugement de la semaine prochaine qui dira, en cas de réponse négative, de quel montant sera l’astreinte à payer. Mais Conforama n’a cure de ces menaces. En janvier déjà, à l’initiative de la CFTC, les trois magasins avaient été condamnés par le tribunal de Pontoise à payer 40 000 euros d’astreintes par ouverture dominicale. Cela n’a pas empêché le groupe d’ouvrir sans payer son dû.

«Obsolète».  Pourquoi tant d’acharnement à faire fi de la loi française ? «Cette législation du repos dominical obligatoire est obsolète au regard d’une directive européenne de 2002. Ces ouvertures sont donc légales à nos yeux, et nous aurons recours à la Cour de justice des communautés européennes si nous perdons», résume Philippe Achalme. Ce dossier cher à Sarkozy, fait justement partie des thèmes de travail de la commission Attali sur la croissance. Selon Achalme, la demande d’assouplissement des règles se limite à l’ameublement, où «les achats se font en famille», et à la région parisienne, où «les rythmes de vie imposent parfois de faire ses courses le dimanche».

Membre de Génération Confo IDF, Valérie Barreiros, responsable de caisse dans un magasin d’Orgeval (Yvelines), estime que «c’est important humainement de pouvoir travailler le dimanche. On ne veut pas travailler plus, mais avoir le choix. Quand on gagne à peine plus du Smic, percevoir jusqu’à 300 euros de plus par mois, ça permet d’accéder à la propriété, de partir en vacances…»

Au contraire, «ces employés feraient mieux de manifester pour être mieux rémunérés», dit FO, dont la démarche est soutenue par la CGT, syndicat majoritaire à Conforama. Condamnant la manifestation de jeudi, Manuel Marini, délégué syndical central de la CGT, estime que travailler le dimanche, sur la base du volontariat est un leurre. «Celui qui dit qu’il n’est pas d’accord ou pas disponible, quelle chance a-t-il d’être embauché ?» 


http://www.liberation.fr/actualite/economie_terre/277015.FR.php
© Libération

Rétrolien(0)
Commentaires (47)add comment

Jean Marie Béguier said:

Je souhaite que les préfectures et sous-préfectures, caisses d'allocations familiales, sécurités sociales et mairies soient accessibles aux citoyens le dimanche. Après tout, pourquoi les fonctionnaires de ces administrations n'auraient pas le droit de gagner plus. En plus, c'est pratique pour les salariés qui travaillent du lundi au vendredi de pouvoir se rendre dans ces administrations ce jour la.
 
Abus
    pas intéressant
    intéressant
août 29, 2009
Avis : +3

vincent lecourt said:

@ M. Weill

C'est vrai que les débats parlementaires montrent que le Ps s'est mobilisé sur le sujet. Il l'a fait au même titre que d'autres formations politiques contre la Loi Mallié, notamment les Verts, le SRC et divers parlementaires UMP. Diverses interventions ont été brillantes sur les méfaits de l'évolution de la Loi qui a été proposée par M. Mallié.

Il n'empêche que, sur le terrain, le Maire d'Eragny, ex-ministre socialiste, qui a tenu meeting pour soutenir Madame Aubry lors de sa campagne pour devenir première secrétaire la veille de son discours sur Plan de Campagne, n'a pas hésité à accorder des dérogations municipales qu'elle savait pourtant illégales pour permettre à CASTORAMA et d'autres de continuer à violer la Loi en toute impunité au mépris des droits des salariés. Pire, lors de la venue des ministres venus soutenir ses contrevenants, elle était même présente à leurs côtés, prenant grand soin de ne pas être sur les photos.

Le propos n'est pas de la vilipender plus que les autres. Elle n'a pas été la seule. D'autres maires UMP ont fait comme elle. Même un maire PC.

C'est surtout de rappeler que loin de faire campagne politique pour les uns ou les autres, il apparaît sur le terrain des réalités qui sont bien difficiles à justifier pour un parti politique qui voudrait récupérer un combat d'idées qui appartiennent à tous. Un Maire, pour ne pas déplaire localement à ceux qui lui rapportent de la taxe professionnelle, est souvent prêt à oublier un peu vite les positions dogmatiques qu'il défend.

Nous verrons bien quels sont les communes qui demandent ou non à entrer en zone d'affluence touristique ou dans le périmètre des PUCE.

A ce moment là, je saurai où donner de la voix, notamment aux élections qui suivent...
 
Abus
    pas intéressant
    intéressant
août 28, 2009
Avis : +0

Pierre-Alain Weill said:

Le parti Socialiste s'est battu depuis 2006 et continu à se mobiliser contre le travail non choisit le dimanche. Pour échanger vos points de vue avec nous sur ce sujet:http://pme-pmi-tpe.parti-socialiste.fr/
 
Abus
    pas intéressant
    intéressant
août 27, 2009 | url
Avis : -1

unmondemeilleur' said:

les gars pourquoi pas bosser pendant vos vacances ça augmenterai vos salaires en vérité vous bossé le dimanche parce que vous avez des salaires de merde et les bénéfices de vos entreprise sont juteux arrêté vos conneries battez vous pour votre pouvoir d'achat vous avez les moyen aujourhui de vous opposé a leur politique des bas salaires dans le commerce ils ne peuvent plus dire je me barre ils seront obliger de négocier avec vous syndiqué vous
 
Abus
    pas intéressant
    intéressant
avril 20, 2008
Avis : +5

vincent lecourt said:


Je tente de répondre dans l'ordre à vos questions et vous donne mon avis.

Le fait que Conforama ait fait appel de la décision de justice n'a pas pour effet de permettre à Conforama d'ouvrir. L'enseigne ne dispose pas de ce droit dans les conditions actuelles.

L'appel n'empêche pas FO de demander à faire liquider l'astreinte. Par contre, si la décision du juge des référés était modifiée, cela pourrait avoir des conséquences et entraîner une restitution du montant des astreintes. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle les enseignes font appel, retarder de fait, la liquidation des astreintes le plus longtemps possible. Sur un article de ce site vous constaterez en effet que la position de la Cour de cassation et celle de la Cour d'Appel de Versailles consistent simplement à appliquer le Code du Travail. Les juges se refusent à anticiper une évolution de la Loi, ce qu'ils n'ont pas le droit de faire.

IKEA, pas plus que les autres enseignes, n'a le droit d'ouvrir. Ils ne sont pas sous le coup d'une astreinte à l'heure actuelle à ma connaissance. Conforama pourrait obtenir sa fermeture si tel était son désir. L'enseigne a cependant d'ores et déjà été indiqué par ces dirigeants qu'ils ne feraient rien car ils sont favorables à l'ouverture du dimanche. allez voir l'article de La tribune de ce jour (28/09) qui titre : Front comun Ikea-Conforama pour l'ouverture dominicale
Les grandes enseignes d'ameublement demandent ensemble le droit d'ouvrir le dimanche en région parisienne. Une initiative sans précédent.

Comme vous le constaterez, cela n'a pas empêché les troupes et les cadres de Conforama dimanche dernier crier au scandale et à la concurrence déloyale (voir le jt du 24 septembre dernier sur le site de votv où M. DELILLE, directeur des ventes vilipende les suédois, oubliant au passage que les salariés ne le sont sans doute pas).

C'est un paradoxe apparent qui se comprend mieux quand on explique simplement que si Conforama attaque IKEA sur le Val d'Oise, la riposte d'IKEA risque d'étendre le contentieux sur d'autres départements où Conforama reste dans l'illégalité.

Il y a là de quoi s'entendre et faire cause commune. L'information circule bien. Vous constatez que l'entente s'arrête là.

Conforama et IKEA auraient pu se mette d'accord pour arrêter de travailler le dimanche sur la zone d'HERBLAY en attendant le mois de novembre et que soit tranché le conflit sur les dérogation accordées par le Préfet. Leur exemple aurait sans doute eu des effets immédiats sur les autres enseignes qui attendent de voir ce qui va se passer. Tel n'est pas le cas...

En s'attaquant à IKEA, Conforama ne retouverait pas pour autant le droit d'ouvrir sans payer d'astreinte mais pourrait également demander des dommages et intérêts et une astreinte. Cette conduite serait sans doute prise en compte lorsqu'il s'agirait de liquider les astreintes.

Actuellement IKEA ne peut pas ouvrir mais les peines encourues sont des amendes qu'IKEA paiera, si tant est que l'Etat intervienne pour faire constater les contraventions. Seule l'astreinte s'est montrée efficace jusqu'à présent comme l'ont prouvé les fermetures de Conforama à la suite de l'ordonnance obtenue par la CFTC et celle obtenue par FO. C'est pourquoi l'Etat a doté du pouvoir de les obtenir les inspecteurs du travail. Reste à comprendre pourquoi ces pouvoirs ne sont pas utilisés sur le département sachant que l'inspection du travail a été interpellée en ce sens par FO par mon intermédiaire.

Conforama a déjà exercé par le passé des recours devant la Cour de Justice des Comunautés Européennes. Dans la dernière, pour faire simple, la CJCE a rappelé qu'il n'y avait pas de distorsion de concurrence puisque la législation française affecte tous les acteurs (indépendamment du fait qu'elle n'est pas respectée) et qu'un Etat a le droit pour des raisons d'organisation sociale de souhaiter que les salariés puissent avoir un jour de repos en commun avec le reste de la société pour favoriser d'autres activités.

Enfin, ce qu'il ne faut pas perdre de vue pour comprendre la situation, c'est que les syndicats n'ont pas une puissance économique qui leur permettra des contentieux à grande échelle alors que les groupes concernés (PPR pour Confo, Auchan pour Alinéa par exemple) ont eux les moyens d'une stratégie judiciaire longue et coûteuse, de se payer des avocats excellents. Le risque est d'assécher les comptes du syndicat qui doit garder des fonds pour financer les frais d'appel et autres et non pas les consacrer à engager d'autres recours.

C'est une façon d'empêcher de nuire.

La communication en est une autre et vous n'avez qu'à regarder dans le traitement médiatique de cette affaire la part laissée à chacun et les moyens déployés.

Il nous reste la patience, notre imagination et encore quelques surprises à faire valoir. Comme le terrorisme, le droit est un des armes du faible. Conforama a parlé de racket là où il n'y a que des principes, des valeurs à défendre et surtout une anticipation des problèmes économiques.
 
Abus
    pas intéressant
    intéressant
septembre 28, 2007
Avis : +3

un salarié conforama Herblay said:

Conforama fait appel de la décision de justice, est-ce que l'astreinte est de ce fait suspensive ou Conforama doit payer?

Dans le cadre ou la dérogation d'Ikéa est attaquée devant le tribunal administratif ont-ils le droit d'ouvrir actuellement ou sont-ils comme conforama redevable d'une astreinte pour ouverture illicite?

Si conforama fait un référé au tribunal du commerce pour conccurence déloyale concernat Ikéa, est-ce qu'en attendant conforama peut ouvrir le dimanche et ce sans astreintes ?

Si Conforama procède a une action judiciaire auprès de la comission européenne, ont-ils une chance de gagner au regard de certains pays européen qui eux sont ouvert le dimanche ?

Merci d'avance pour les réponses.
 
Abus
    pas intéressant
    intéressant
septembre 28, 2007
Avis : +1

vincent lecourt said:

Conforama a fait appel de la décision rendue par le juge des référés de Pontoise.

M. Hervé Delille, directeur des ventes de Conforama, a été interrogé par les journalistes. Vous pouvez voir sa réponse sur le site votv au jt du 24 septembre dernier (http://www.votv.info/). Je constate qu'il semble dans son intervention insister sur le fait que la société IKEA est ouverte illégalement alors qu'il s'agit de suédois, ce qu'il trouve anormal.

Il faudrait que Conforama s'explique sur :
- le fait de ne rien faire pour les faire fermer,
- le fait que l'Etat ne fait rien pour les faire fermer,
- le fait que si IKEA est dans l'illégalité, pourquoi Conforama qui est dans la même situation fait appel de la décision.

Du côté de FO, il a été demandé, de nouveau, à l'inspection du travail d'utiliser ses pouvoirs pour faire fermer l'ensemble des enseignes concernées.

FO a interpellé le nouveau Préfet dès le jour de la condamnation de Conforama. Il a reçu, à sa demande, une délégation FO le soir même. Il a indiqué qu'il ne fera rien parce qu'il y a une procédure en cours devant le Tribunal Administratif.

Je confirme également que l'arrêté accordant une dérogation à IKEA est attaqué devant le juge administratif et obéit au même calendrier de procédure que les autres enseignes.
 
Abus
    pas intéressant
    intéressant
septembre 27, 2007
Avis : +1

Jules Edouard Confostick said:

Dimanche 400 salariés et 20 estafettes ont manifesté ! n'oubliez pas le 18 Octobre prochain 4000 salariés 20 RER, 10 Trains,plus d'une centaine de bus vont également manifestés ! pffft... ridicule Conforama !
Valérie b s'est présentée chez eurodisney et elle s'est vu attribuée le poste de Minie (petite amie de Mickey) horaire de travail du lundi au samedi sans interruption 6 jours sur 7, 24 h sur 24 ! sans la prime de dimanche car elle sera enfin de repos!
ils sont fous ces américains!!!
Mr Chauvel employé model ! pffft...suce boule wouais ! le problème c'est que son patron est une femme ! si si on l'a vu sur France 2 au journal de 20h, elle était interviewée près des estafettes !!!
hummm c'est trop bon la confiote de coing ! savez pas ce que vous perdez ! euh si si 300 euros !
Le travail chez Confo le dimanche c'est obligatoire comme le pinard ! hein Monique 3 qui la tiennent et deux qui la n.....!
Juliette va à la peche et se promène dans les bois, en chemin elle rencontre un étudiant en droit, tripote moi la b... avec les doigts !
Euh désolé valerie b mais Sarkozy fait un discours à l'ONU ! pas le temps de se préoccuper du dimanche ! faut demander à Hollande, peut-être qu'il viendra chez Alinéa dimanche?
eh Laurent Chauvel, ils l'ont fait la pétition le peuple ! pour que tu arrêtes d'écrire des sottises comme tu dis !
Laurent n'est pas Laurent Chauvel ? NON ! c'est docteur jekil et mister hide !
Alors comme ça ils ont le culot d'ouvrir dimanche Confo ! eh ben y a intérêt à faire du chiffre hein Laurent Chauvel ! parce que 50000 euros x 3 d'astreinte à donner à FO? Va ptêtre falloir travailler chez ce syndicat c'est plus rentable ! z'ont même pas besoin de jouer au loto ! bon d'accord problème faudra payé beaucoup d'impôts !
Euh Laurent Chauvel t'as marqué Marine Aubry ? C'est Marine Lepen ou Martine Aubry ! Quand je dis qu'il écrit que des conneries!!
voilà à bientôt pour des nouvelles neuves
 
Abus
    pas intéressant
    intéressant
septembre 26, 2007
Avis : +0

info du jour said:

CONFORAMA VAL D'OISE OUVERT DIMANCHE PROCHAIN !
 
Abus
    pas intéressant
    intéressant
septembre 26, 2007
Avis : +0

Laurent Chauvel said:

Qui veut signer une pétition pour que les magasins soient ouvert le dimanche et également une pétition pour la fermeture !!!
Marine Aubry (ministre du tavail et de l'emploie)l'a fait à l'époque du président Mitterand.
Résultat = 98% des français pour l'ouverture et sensiblement le même pourcentage qui ne veulent pas bosser le dimanche ????
Ils ont laissés faire du coup !!!
Une génération =( de 20 ans d'ouvertures dominicales!)
Aujourd'hui Sarkozy en parle alors certains syndicats sont contre l'ouverture et d'autres se taisent et demandent à ce que le peuple ne vienne pas acheter le dimanche !
Alors quand on nous parle de nos enfants et petits enfants qui devront bosser le dimanche, c'est pas d'hier que ça existe !
en attendant on ne s'est jamais préoccupé de ces salariés qui ne touchaient aucune prime chez conforama à l'époque et qu'ils n'avaient pas non plus beaucoup de vie de famille!
puis ils ont donné 100 f et depuis peu d'années 60 euros pour les vendeurs et 70 euros pour les fixes (magasiniers et caissières)!
Oui tu as raison Valérie que c'est urgent d'en débattre et de légiférer afin que les employés ne perdent pas d'argents ! et puis ils devraient en gagner plus quand tu vois qu'on joue avec leurs salaires !
Encore une fois je me fout et les employés se foutent de fermer le dimanche s'ils gardent leurs salaire c'est normal non ?
Ce sont plutôt les patrons et les clients qui ont tout à perdre si les salariés ne perdent pas ! alors réfléchissez ! personne n'a le droit de faire perdre de l'argent aux salariés et ces derniers ont prouvés qu'ils pouvaient malgré les inconvénients que celà impose bosser le dimanche ! et si demain tous on ferme ce n'est pas ces mêmes salariés qui doivent perdre des sous parce que certaines personnes décident du contraire !
Employé modèle ? merci mais comme je l'ai dit :"je n'attend pas de flateries de mes supérieurs !)je sais ce que je vaux et je ne peux pas toujours dire la même chose les concernant !
Moralité tu es soit pour le patron et les capitalistes ou alors comme ZOLA pour le peuple qui bosse pour gagner péniblement des sous ! bah non pour moi il faut aujourd'hui un équilibre et j'ai le droit d'être entre les deux !!!
 
Abus
    pas intéressant
    intéressant
septembre 26, 2007
Avis : +1

LiLoo said:

Cher Didier,
Des sottises non, Monsieur Hollande est bien venu il y a 3 ou 4 WE en personne un Dimanche (fin aout / debut septembre) à Alinéa Herblay ...pour acheter ... apres il n'a pas fait de discours (heureusement :-) )
DOnc étant de Gauche, je pense qu'il est contre , mais le fait qu'il vienne ce jour la nous a tout(e)s surpris(e)s.
Apres entre les faits, les gestes, la pensée ...

a

J'ai souvent vu des experts être d'avis contraires. Je n'en ai jamais vu aucun avoir tort » (Propos de O.L. Barenton, confiseur, 1951).
 
Abus
    pas intéressant
    intéressant
septembre 26, 2007 | url
Avis : +0

Laurent Chauvel said:

Oui merci de dire qu'il y a des patrons qui ne respectent pas les salariés en essayant de les faire travailler 7 jours sur 7 !mais ce n'est pas mon cas je fais mes 35 heures et j'ai mardi et mercredi de repos, le mercredi avec mes enfants et je ne touche pas d'allocations!
Madame Monique, lisez bien ce que j'ai écrit ! : ok ! personne ne travaille le dimanche mais là où est le problème : les salariés perdent subitemement 300 euros ! alors comme dit la FO intégrons ces primes dans le salaire de base ! mais le patron ne veut pas et nous a expliqué qu'il ne peut pas !
d'autre part, dimanche dernier les clients qui venaient chez Confo et constataient que le magasin était fermé, pour certains d'entre eux furieux ils ont crachés sur la porte et mis des coups de pieds ! vu par un magasin traditionnel qui se trouve en face et qui était ouvert ! autre chose : un de mes client samedi m'a acheté un lave linge et un seche linge, je lui ai dit qu'il ne pourrait emporter sa marchandise lundi car nous sommes fermé dimanche, il est venu annuler lundi la facture en me disant qu'il ne pouvait attendre et a préféré acheter chez un concurrent qui lui était ouvert !
Sur cette même zone commerciale il y avait un magasin de fruits et légumes et de vins ouvert lui aussi ! que ce soit les grands distributeurs ou traditionnel, tout le monde était ouvert !!! sauf les supermarchés Carrefour et Leclerc qui eux étaient fermés et biensûr confo herblay, tant mieux pour ces petits patrons (légumes fruits et vins qui étaient ouvert!)
Quant aux impots, je suis toujours parti du principe que je préfère en payer car celà veut dire que j'ai la chance pour l'instant de gagner correctement mas vie et si mon patron souhaite mal me payer et bien je serais croyez moi le premier à manifester !
Franchement s'il y a fermeture et qu'aucun salariés ne perd du salaire c'est certainement les clients qui manifesteront !
Même Francois Holland est apparemment venu chez Alinéa un dimanche! j'ai même vu il y a quelques années Robert Hue venir dans notre magasin un dimanche !
Pour mes enfants oui j'ai bien peur qu'ils auront du mal à trouver un travail correctement payé ! en tous cas je suis pour que les employés gagnent plus d'argents !
Voilà et merci Madame Monique de m'avoir écrit celà !
 
Abus
    pas intéressant
    intéressant
septembre 26, 2007
Avis : +1

Monique, ex salariée, ex chômeuse, et, femme de patron, non pas ex... said:

Je vous admire, vous, employé modèle..de travailler le dimanche avec autant de plaisir..Vous mériteriez la médaille du travail....

C'est grâce à des gens comme vous que nos enfants et petits enfants travailleront bientôt tous les dimanches..

ps : pour votre information, mon mari, ancien salarié, ancien chômeur s'est mis à son compte pour ne pas être encore exploité..Savez-vous Mr Chauvel, qu'on a voulu imposer à mon mari de travailler 7/7 jours, sans un jour de congé, au smic..le connard de commerçant qui lui proposait ça, s'en est mordu les doigts, car, suite à ça, mon mari s'est mis à son compte...et, fait de l'ombre à ce monsieur...Vous, vendeurs, mettez vous aussi à votre compte...Mon mari l'a fait sans un centime et est à mon avis un des meilleurs vendeurs de France...Lui-aussi ouvre tous les dimanches pour faire comme les autres commerçants et lutter contre la concurrence déloyale des hypers ( je suis contre le travail des salariés)..si les patrons veulent travailler, qu'ils le fassent, mais qu'ils ne l'imposent pas à leurs salariés..
Ne parlez pas, Mr Chauvel de ce que vous ne savez pas...Vous ne voyez pas loin que le bout de votre nez....Pensez un peu aux autres...

ps : ah ! une dernière chose Monsieur Chauvel, savez-vous que vous payez des impots sur ce que vous gagnez le dimanche..si vous avez des enfants, ce sont des allocations familiales en moins, l'APL diminuée...Nous en avons fait la dure expérience..Au bout du compte, combien reste t-il de vos 150 euros !..Y avez-vous seulement réfléchi une minute !...Vous croyez que l'état vous en est reconnaissant...Non, il rigole....Il est gagnant des 2 côtés...patron qui paiera d'impôts (enfin, j'espère)et salarié....C'est gentil Mr Chauvet de travailler, ainsi que vos collègues pour la collectivité.......
Malheur, je n'avais pas pensé à nous qui payons aussi d'impôts..Je vais ordonner à mon mari de fermer dimanche prochain....

 
Abus
    pas intéressant
    intéressant
septembre 26, 2007
Avis : +0

Laurent Chauvel said:

Sottise de ceux qui affirme des choses sans même avoir travaillé un seul dimanche ou peu ou en étant exploité !hein Juliette !
Le seul problème est une perte de salaire considérable pour certains salariés ! il y a dans toutes ces personnes qui écrivent quelqu'un qui accepte de perdre autant d'argent du jour au lendemain !
là ce sont des salariés qui bossent depuis pas mal d'années le dimanche pour obtenir un salaire ou prime qui leurs permettent de survivre !on a assez de SDF dans les rues non?
Je répète que les syndicats doivent défendre les salaires ! et ne pas faire perdre d'argents aux salariés ! point barre !
Ok on ferme et tous le monde ferme ! on s'en fout ! juste que les salariés perdent pas d'argents !
Juliette et confiture coin coin sont sans doute les premiers à nous faire chier sans acheter le dimanche et ils se plaignent en plus ! honteux!!!
 
Abus
    pas intéressant
    intéressant
septembre 25, 2007
Avis : +1

didier salarié de conforama depuis de 30 ans said:

il faut vérifier tes dires avant de dire des sottises....!!!

PS et CGT s'élèvent contre l'ouverture des commerces le dimanche 03/09/2007 - 18h33

PARIS (Reuters) - Le Parti socialiste et la CGT s'élèvent contre la décision du président Nicolas Sarkozy de lancer une réflexion sur une éventuelle extension du travail dominical dans le commerce.

Dans un communiqué, Alain Vidalies, secrétaire national aux entreprises du PS, et Pierre-Alain Weill, délégué national aux PME, réaffirment leur "attachement au principe d'une interdiction du travail le dimanche".

Michèle Chay, secrétaire générale de la Fédération CGT des personnels du commerce, de la distribution et des services, accuse pour sa part le président Nicolas Sarkozy de "démagogie" à ce sujet.

Dans son discours devant le Medef, jeudi dernier, le chef de l'Etat a confirmé avoir demandé à la ministre de l'Economie Christine Lagarde de lancer une réflexion sur la question du travail dominical.

"Je ne dis pas qu'il faut ouvrir tous les magasins le dimanche, dans toutes les villes et je comprends parfaitement que le repos dominical ça compte, mais au nom de quoi interdire l'ouverture à tout le monde ?", avait-il lancé.

Partisan d'un dispositif plus souple, Nicolas Sarkozy s'est déclaré à plusieurs reprises par le passé pour une ouverture de certains commerces le dimanche sur la base du volontariat.

Mais pour le PS et la CGT, les salariés, au final, n'auront pas vraiment le choix.

"Seul l'employeur a un pouvoir de subordination et décide unilatéralement", estime la CGT. "Les pressions exercées sur les salariés sont nombreuses pour faire plier les involontaires".

Mêmes craintes au PS, pour qui "autoriser l'ouverture inconditionnelle serait lourd de menace pour les droits des salariés, dont la liberté du consentement ne peut pas être vérifiée au cours de la relation de travail".

"Une telle évolution aurait inéluctablement pour conséquence de contraindre, de fait, nombre de salariés à travailler le dimanche, contre leur volonté", ajoutent Pierre-Alain Weill et Alain Vidalies.

Les deux responsables socialistes soulignent aussi le risque d'une "rupture d'égalité injustifiable entre les commerçants", estimant que "seules les grandes enseignes auraient, en réalité, la possibilité de faire travailler leurs salariés le dimanche".
 
Abus
    pas intéressant
    intéressant
septembre 25, 2007
Avis : +2

LiLoo said:

Francois HOLLANDE est POUR le travail du Dimanche...
Eh oui, Monsieur F Hollande, 1er secrétaire du PS, ne s'est pas officiellement prononcé, mais savez vous ce qu'il a fait il y a 3 ou 4 WE ...? he bien, il est venu un dimanche dans notre beau Alinéa Herblay acheter quelques bricol' avec sa nouvelle compagne ...
Moi je dis ca je dis rien !

Une étudiante qui souhaite mettre un peu de beure dans les épinards quand elle le souhaite
 
Abus
    pas intéressant
    intéressant
septembre 25, 2007
Avis : +2

didier salarié de conforama depuis de 30 ans said:

hier: les vendeurs, les caissières et les magasiniers du commerce

aujourd'hui: les vendeurs, les caissières et les magasiniers du commerce les salariés des banques.

demain:les vendeurs, les caissières et les magasiniers du commerce les salariés des banques ...... ....... vous...!!!!

Restons libre le dimanche

Ils l?on dit, ils vont le faire, le gouvernement vole au secours des patrons délinquants, et s?apprête à changer la loi que la justice s?efforce de faire respecter sans grand succès !

Si nous ne nous opposons pas?. !
Les amis du pouvoir vont gagner et obtenir une modification de la loi sur les ouvertures des magasins le dimanche !

ALLONS NOUS LES LAISSER FAIRE ?

Le volontariat ?
Illusion lorsque votre contrat de travail stipule que vous devez accepter de travailler le dimanche vous avez un seul choix ! signer ou retourner au chômage,
Lorsque vous percevez 1200? net en travaillant le dimanche et que les patrons menace votre emploi et votre salaire si vous refusez de travailler le dimanche !
Lorsque votre patron vous ordonne de manifester pour l?ouverture du dimanche en payant les heures de manifestation et menaçant de licencier en cas de fermeture ou de supprimer les primes!

NI LIBRE ! NI VOLONTAIRE !
Contraint avec les difficultés que cela impose, vie de famille déstructurée enfants en échec scolaire, familles monoparentales déstabilisée, difficulté pour trouver une gardienne, pas de crèches etc.

Alors pour quelles raisons nos dirigeants qui pourtant sont confrontés tous les jours aux dégâts de la délinquance, dont l?origine est trop souvent de déficit d?encadrement des parents de l?autorité indispensable au passage de l?enfance à l?adolescence, donne droit au mercantilisme et se soumettent aux lobbies de la grande distribution ?

A l?heure ou les 35 heures devraient permettre à chacun de pouvoir faire ses emplettes en dehors des DIMANCHES et des JOURS FERIES, nos dirigeants vont décider en dépit de nos libertés fondamentales de transformer le commerce en activité de loisir voire en activité touristique !
Tous les salariés et cadres de nos professions sont concernés, mais au-delà, (car il faudra des crèches, des banques plus de transports etc. le dimanche)

Les primes que certains perçoivent aujourd?hui, disparaîtrons lorsque le dimanche sera un jour comme les autres, et c?est déjà le cas pour certaines conventions collectives !

Mobilisons-nous tous et toutes, au-delà de nos convictions philosophiques, politiques ou syndicales pour préserver nos DIMANCHES !
Participons aux manifestations, pétitions, prises de parole,
soyons unis et solidaires pour préserver nos libertés

le dimanche bien chez soi bien plus libre !
 
Abus
    pas intéressant
    intéressant
septembre 25, 2007
Avis : +2

bim bam boum said:

J'aime beaucoup ton style Juliette. Tu as raison. Tu mériterais de goûter à ma confiture de coings.

Valérie b., peux tu m'expliquer pourquoi l'Etat et Conforama n'empêchent pas IKEA d'ouvrir ? Ils savent pas faire ou ils n'y ont pas intérêt ?

Venir jouer la fibre nationaliste alors que les salariés d'IKEA sont pourtant pas tous des suédois, ne serait-ce pas un argument douteux ?

En tout cas, il ne sent pas bon
 
Abus
    pas intéressant
    intéressant
septembre 25, 2007
Avis : -1

Juliette said:

C'est bien la 1ere fois que je vois des salariés manifester "pour l'ouverture des magasins le dimanche" (les grands magasins, pas les épiceries de quartier)..Pauvres salariés qui sont "volontaires"..à l'insu de leur plein gré!!!! pour manifester et dont on a prêté des camionnettes....Sont gentils les patrons tout de même....Pauvres salariés qui se portent volontaire pour travailler le dimanche pour boucler les fins de mois, mais qui tirent des tronches pas possible quand ils vous servent et ont plus souvent l'oeïl sur la pendule que sur le client...Pauvres vendeurs qui me disent si je vais le dimanche dans un de leurs magasins : "revenez dans la semaine, il y aura moins de monde"..je suis tout seul pour servir..

Si tous les magasins en France ouvraient le dimanche (après tout, l'exception de la région parisienne n'a pas lieu d'être), c'en serait fini des supers bénéfices engrangés...

Dans ma petite ville, tous les magasins (de centre ville, car la périphérie n'a pas le droit d'ouvrir, encore bizarre cette exception) sont ouverts...la boutique de mon patron est aussi ouverte, mais mon patron l'a tient seule (bien fait pour lui)..il se retrouve avec 10 personnes de la même famille pour acheter une cravate (maman, papa, leur 4 enfants, mémé, pépé et le chien)...Si vous appelez ça une obligation d'achat...Les gens s'ennuient tellement qu'ils n'ont d'autres ressources que se promener dans les boutiques..Ah ! ce sont les cafés, restaurants qui rigolent....

Messieurs les patrons ou Messieurs les gouvernants qui taxez bcp les petits patrons, sucés jusqu'à la moëlle.. augmentez donc un peu vos salariés qui ne seraient pas obligés de travailler le dimanche...J'ai aussi travaillé le dimanche, à l'insu de mon plein gré, au SMIC (embauchée pour servir de bouche-trou)..mon mari aussi, mais dire que nous étions contents...NON et NON...NOUS N'AVIONS PAS LE CHOIX...C'était ça ou l'huissier..mari au chômage qui gardait les enfants le dimanche pendant que j'allais travailler...Au fait, qui gardent vos enfants,vous vendeuses qui êtent seules ?..Vous payez une nourrice double ou vous avez une gentille grand-mère qui accepte de sacrifier sa partie de tarots pour s'occuper de vos enfants ?..à moins que votre patron s'occupe de vos enfants..il leur fait guili-guili et leur dit : "pleure pas petit, maman est au boulot", elle reviendra te chercher quand elle aura vendu ses 10 salons, objectifs du dimanche....

Si tous les magasins en France se mettent à ouvrir le dimanche, fini vos primes, vous serez payés comme les autres jours..

Et pourquoi Paul a t-il le droit d'ouvrir pendant que Jacques ne le peut pas !..

Allons, soyons raisonnables...que l'ouverture des magasins reste une exception et ne se limite qu'à quelques dimanches...

Savez-vous que les dimanches de décembre, nous avons moins de clients de l'extérieur....

ps : mais, peut-être suis-je hors-sujet..peut-être ne parlez-vous que de la région parisienne et vous vous demandez ce qu'une conne de provinciale vient foutre au milieu de vos débats super intéressants...Allez, je vous laisse entre vous, parisiens et banlieusards, qui avez des loyers tellement ENORMES que vous êtes obligés de travailler le dimanche.. nous, les pauvres provinciaux, pendant ce temps-là n'avons le choix que d'aller à la pêche, nous promener dans les bois, visiter les châteaux, nous promener dans la seule petite ville ouverte à 200 km à la ronde...et râler parce que nous sommes coincés pendant 5 mn dans un bouchon, long de 200m....

Bon courage à vous, chers salariés qui défendez votre droit de travailler encore plus, toujours plus pour le patronat...Mais, où est donc passé Zola ?
 
Abus
    pas intéressant
    intéressant
septembre 25, 2007
Avis : +2

valerie b said:

nous y sommes!!!
IL VA FALLOIR SE DECIDER
TRAVAILLER PLUS GAGNER POUR GAGNER PLUS ! N EST CE PAS VOTRE SLOGAN ?
POUR LES SALARIES VOLONTAIRES ,C'EST LA SOLUTION.
LE DIMANCHE EST LA SEULE POSSIBILITE DE GAGNER PLUS EN ETANT
A 35 H SANS FAIRE D'HEURES EN PLUS ET GARDER DES HORAIRES RESPECTABLES MAIS SUR LA BASE DU VOLONTARIAT AVEC DES REMUNERATIONS DE MINIMUM 100% ET SANS LE LEGALISER.

PENSEZ AUX EDUTIANTS ET AUX AUTRES POUR QUI LE DIMANCHE PERMET D' AMELIORER LE POUVOIR D 'ACHAT.
DEPLUS AUJOURD'HUI LE CONSOMMATEUR SE DEPLACE EN FAMILLE LE DIMANCHE POUR FAIRE SES ACHATS.
JE NE PARLE PAS D'ALIMENTATION MAIS DE CES ACHATS QUE L ON AIME FAIRE AVEC SON CONJOINT ET SES ENFANTS POUR SE FAIRE PLAISIR EN FAMILLE.
JE PENSE QUE LA PEUR DES SYNDICATS EST LA BANALISATION DES DIMANCHES, VOIR LA LEGALISATION ET JE LES COMPREND !!
MAIS JE PENSE AUSSI QUE TOUT CELA EST POLITIQUE.
IL FAUT TRANCHER MAINTENANT CAR IL Y A DES ENJEUX ENORMES POUR SES EMPLOYES QUI NE SAVENT PLUS SI DEMAIN IL POURRONT PAYER LEUR LOYER

 
Abus
    pas intéressant
    intéressant
septembre 25, 2007
Avis : +0

Laurent Chauvel Conforama Herblay said:

Oui c'est le rêve de chacun de bosser très tranquille comme en corse (mon beau-père est Corse!lol), mais non, je sais en région parisienne qu'il faut vendre beaucoup, être performant d'une manière très régulière afin de gagner un max de tunes et faire ainsi tourner la boutique, comme on dit!, mais celà je le fais depuis presque 17 ans ! et puis soit on aime son travail et on aime être bon dans ce métier! ce qui entraine heureusement des satisfactions personnelles : financière et professionnelle !,(je n'attend pas des flateries de mes supérieurs !) ou on se dit:"je gagne suffisamment d'argents et je suis de repos tous les dimanches!", ouais mais j'ai la forme pour l'instant et je veux bien bosser sur la base du volontariat en étant payer double comme l'a dit MR Cuvillier PDG Conforama au journal Le Parisien ! lol! double à 100% ? Pour qui ? Pour moi? j'ai 60 euros brut et je guelte à 150 euros le dimanche ?????
m'enfin ! lorsque je serais fatigué de vendre, je laisserai les jeunes vendeurs prendre la relève ! mdr !
en tous cas le métier de vendeur,croyez-moi est un métier très particulier qui demande un minimum d'expérience et de compétence,ça ne s'improvise pas comme certains le pense ! à eux d'essayer !
Non ! ce que je pense et penserait toujours : dans le travail il faut un équilibre : (syndicat et patronat!)
Moi je constate en revanche une particularité en région parisienne : il y a beaucoup de clients qui aiment faire leurs courses le dimanche et en province ça n'interresse personne, ni conforama ni les clients ! je peux le dire car je suis né et j'ai vécu en normandie jusqu'à mes 24 ans et j'en ai 41, mais je retourne de temps à autres dans le calvados et rien n'a changé à ce propos même le calva !!!
Nos collègues du dépot et de la caisse ont une rémunération fixe et si on leurs retirent la prime des dimanches, c'est un bon caddie de course en moins par mois !!!!(soit 300 euros!), sur 1200 euros reste pas grand chose non?
Moi en tous cas "tibogoss" si je veux me la couler douce maintenant, oui !, je retournerais en province et je saurais sans doute élever des poules et des canards, je saurais faire un potager et saurais également chasser et pêcher! c'est comme le vélo ça ne s'oublie pas ! mais non pas pour l'instant je suis jeune, et après on verra, en attendant je me réserve ces facultés !!!!
Evidemment comme dit Mr Lecomte de la FO :"intégrer les primes du dimanche dans le salaire de base" yes!!! ce serait trop cool!!! et puis tous le monde serait comptant non?... sauf nos dirigeant de Confo !!! bah wouais il faut des résultats d'exploitations avec un big plus smilies/sad.gifde Marges biensûr, pas seulement de Chiffres d'Affaires !) afin de revendiquer des sous en plus pour palier à ce mode de rémunération! franchement tu connais un ouvrier qui gagne comme un boss? , autre solution : on est tous des camarades ! le boss travaille avec nous tous les dimanches, on se sépare le pognon, pas de jalousie et tout le monde est comptant ! lol !!!! bah wouais c'est pas comme ça que ça marche et puis même si le président c'est Sarko ou Ségolène,ça ne changerait rien non ?
Faut pas cracher non plus sur les syndicats! heureusement qu'ils existent,ils ont apportés pleins de choses bénéfiquent dans la vie des salariés (renseignez-vous!)et même s'ils se trompent quelques fois, les dirigeants des sociétés se trompent également !
Bref, le dialogue et trouver un terrain d'entante, ce que j'ai écrit précédemment :"sont plus important que les pours et contres travail dominical et ces querelles incessantes"

Mesdames et messieurs de la FO, faitent le nécessaire pour que les salariés gagnent plus d'argents en travaillant le dimanche que de faire perdre du salaire à ces employés dominicales !, et non à la banalisation du dimanche!!!sinon qui seront les volontaires du travail le dimanche sans primes !!!
Vous passez plus,mesdammes et messieurs de la FO pour des gens qui sont contre le gouvernement Sarko que des défenseurs de salariés et de leurs rémunérations! en bref avouez ! c'est politique!
Quand tu vois tous ces magasins ouverts sur cette zone commerciale hors il n'y a que Conforama qui est fermé, cette enseigne implantée depuis plus de 20 ans, les autres n'existaient pas !, à savoir également qu'on préfère laisser des Suèdois (IKEA) ouvrir et que vous faites en sorte de fermer une entreprise française ! et ben pas cool amis FO!,remarque toutes ces entreprises françaises et ben on s'en fout!!!! pourtant on est pas des nazes non? et les entreprises venant d'europe ou d'ailleurs pourront vivre tranquille en France sans être ennuyées par des vieilles lois françaises qui s'appliquent qu'aux français!!!!! la discrimination contre les français, faut croire que c'est normal désormais!!!!
voilà, n'utilisez pas mon prénom ou indiquez votre nom de famille , car moi je n'ai pas peur de dire et d'écrire ce que je pense!!!
En revanche juste désolé pour les fautes d'ortographes, j'ai l'habitude de parler et de vendre mais pas d'écrire, l'école c'est un peu loin pour moi ! merci de votre compréhension!






 
Abus
    pas intéressant
    intéressant
septembre 24, 2007
Avis : +0

salarié de conforama (78) said:

alors ta confiture de coins elle été bonne ?
moi la confiture je l'achete et oui pas le temps de la faire, je boss ,je prefere car pendant que tu fais ta confiture je mets un max de blé de coté pour pouvoir m'offrir des vacances au soleil tous les ans avec ma fille . Moi j'ai fais un choix et le bon ,car sans argent on fait pas grand chose.Chacun son truc ....
 
Abus
    pas intéressant
    intéressant
septembre 24, 2007
Avis : +0

tibogosse said:

Moi j'connais bien des mecs qui ont pour slogan "travailler moins pour gagner plus" :niais: N'est ce pas lolo ?? ;o)
 
Abus
    pas intéressant
    intéressant
septembre 24, 2007
Avis : +0

Laurent said:

C'est bien un truc de syndicat ca, de décider pour les "employés", eux qui n'en sont pas...
Si on veut travailler le dimanche, alors qu'on nous laisse le faire.

Le seul but des syndicats est de faire parler d'eux pour augmenter les cautis', que ca soit pour ou contre l'interet des salariés...
 
Abus
    pas intéressant
    intéressant
septembre 24, 2007
Avis : +0

salarié de conforama said:

Conforama

Conforama enregistre des performances très satisfaisantes au 2ème trimestre 2007, à l'exception de l'Italie : l'enseigne a réalisé un chiffre d'affaires en hausse de 2,7% en réel et de 2,5% en comparable. L'activité en France a fortement progressé, à 7%, portée notamment par la croissance dynamique du meuble ( 7,5%), des produits électrodomestiques ( 9%) et la très belle performance des articles de décoration ( 21%). A l'international, hors Italie, l'enseigne réalise une progression de 3,4%. En Italie, l'activité enregistre un chiffre d'affaires en repli de 15% dans un environnement très difficile. La transformation des magasins italiens Emmezetta en Conforama, aux performances nettement supérieures, s'accélère et sera achevée fin 2008.
 
Abus
    pas intéressant
    intéressant
septembre 24, 2007
Avis : +0

salarié de conforama said:

Nous avons manifesté aujourd'hui dimanche 23 pour sauvegarder l'ouverture de nos magasins le dimanche.
La direction nous a soutenue (normal )c'est son interet ainsi que le notre .
Mais sera elle reconnaissante , si nous lui demandons d'augmenter nos primes de dimanche si nos magasins restent ouverts ?? ( c'est un petit peu grace a nous ?)
Qu'en pensez -vous ??
 
Abus
    pas intéressant
    intéressant
septembre 23, 2007
Avis : +0

vendeur confo st brice said:

vous parlez de manifester pour "faire augmenter nos primes de dimanche et nous avons le droit à 100% de rémunération en plus"
je veux bien mais soyez honnetes, ca sera pas une manif pour demander l'augmentation des primes ,ne vous foutez pas des gens! on verra si il y'aura du monde quand il faudra demander l'augmentation des primes! ce jour-la quand il y'aura pas la direction pour écrire des banderolles ou préter des camions et payer la prime, on verra qui ferra grève!!
 
Abus
    pas intéressant
    intéressant
septembre 23, 2007
Avis : +1

bim bam boum said:

Désolé, je serai avec mes mômes. Ce matin, je fais de la confiture de coing. Cet après midi, on ira se promener en forêt. En tout cas pas sur la nationale. Il y a tellement de pollution.
 
Abus
    pas intéressant
    intéressant
septembre 23, 2007
Avis : +2

sans peur et sans reproche said:

dimanche a 14heures devant conforama herblay
grande manifesatation pour le dimanche
nous voulons rester ouvert et faire augmenter nos prime de dimanche car nous avons le droit a 100% de remuneration en plus ce jour là
venez nombreux c est important
 
Abus
    pas intéressant
    intéressant
septembre 23, 2007
Avis : -1

Jules-Edouard Confostic said:

Le président de la République Nicolas Sarkozy a déclaré jeudi dernier, à l'université du Medef: "Je ne dis pas qu'il faut ouvrir tous les magasins le dimanche, dans toutes les villes, et je comprends parfaitement que le repos dominical, ça compte. Mais au nom de quoi interdire l'ouverture à tout le monde ?".(publication AFP)... Euh.. qui peut ouvrir alors ?

Manifestation dirigée par des cadres conforama ? Eh ben voilà ! y a pas que les salariés qui font des manifestations ???

Sarkozy sur TF1 jeudi soir :"travailler le dimanche, une autre journée de travail pour vendre mieux et gagner plus!", Euh plus combien ?

Fly : 10000 Euros, Alinéa et Casa : 40000 Euros, LE GRAND GAGNANT est Conforama : 50000 Euros d'astreinte !
Ikéa outsider : parait-il qu'ils préfèrent donner plus de primes aux employés du dimanche alors chuuut....c'est des Suèdois!

Concurrence déloyale : Conforama fait constater avec huissier que ses concurrentes sont ouvert le dimanche et pas eux ! Pourquoi les grandes surfaces alimentaires et PME ne font pas la même chose ! Bah non! Sarkozy a dit:" pas tous les magasins", non mais!!!

Hé ! Valérie b, il parait qu'ils embauchent chez Eurodisney le week-end, t'inquiète! ils ont le droit d'ouvrir le dimanche !

A bientôt pour les nouvelles Confoland à Herblayland !
 
Abus
    pas intéressant
    intéressant
septembre 21, 2007
Avis : +0

certains salariés de conforama said:

La surprise de dimanche on la connait !
MANIFESTATION avec l'encadrement Conforama et certains salariés à Herblay pour faire pression sur les pouvoirs public et le préfet afin de rester ouvert!
Les salariés sont pour une grande majorité pour l'ouverture dominicale mais en revalorisant la petite prime des employés du dimanche !
car en effet depuis 1993 cette prime n'a pas augmenté !
aussi l'envie de manifester pour garder cette ouverture dominicale n'est pas dans l'esprit de certains salariés Conforama qui estiment que c'est plus un problème politique que parler de rémunération !
Sarkosy a dit sur TF1 hier soir :"je suis pour le travail du dimanche pour les volontaires qui ont envie de vendre et gagner plus!"
 
Abus
    pas intéressant
    intéressant
septembre 21, 2007
Avis : +0

salarié de conforama said:

c'est quoi la surprise dimanche ??
De toute facon ,la politique de notre cher président est tres clair, relancer le pouvoir d'achat ,alors d'ici que l'on ferme le dimanche, croyez moi, c'est pas pour demain, alors pas d'inquiétude , conforama ne fermera jamais le dimanche .
Trop d'emplois en jeu , (étudiants , cdd , etc...)et de l'argent bien sur...
J'ai voté SARKO et je ne regrette pas ,par contre avec SéGO on aurai eu quelques soucis.....
Merci SARKO
 
Abus
    pas intéressant
    intéressant
septembre 21, 2007
Avis : +0

valerie b said:

il y a une pétition sur ce site contre l 'ouverture des dimanches
pourquoi pas aussi une pétition pour car regardez dans le menu "sondage" c'est assez interressant.

il semble que ce site laisse tout le monde s'exprimer !

alors ce serait donc normal que ceux qui veulent travailler le dimacnhe puissent aussi donner leur avis.
 
Abus
    pas intéressant
    intéressant
septembre 20, 2007
Avis : +0

sans peur et sans reproche said:

A TOUTES LES PERSONNE QUI VEULENT DEFENDRE LEUR POUVOIR D ACHAT ET LEUR CHOIX DE TRAVAILLER LE DIMANCHE
RENDEZ VOUS SUR CE BLOG DIMANCHE 23 SEPTEMBRE A 10 HEURES
POUR UNE GRANDE NOUVELLE
soyez patient et nombreux
 
Abus
    pas intéressant
    intéressant
septembre 19, 2007
Avis : +0

vincent lecourt said:

Là est le mot juste.

La concurrence déloyale peut être constatée et sanctionnée facilement. L'emploi de salariés le dimanche constitue un moyen illicite de faire de la concurrence à ceux qui respectent le Code du Travail.

Conforama qui communique en disant "pourquoi nous et pas les autres" ne le sait elle pas. Bien sûr que si. C'est même cette enseigne qui a fourni des constats d'huissier pour dire qu'elle n'était pas la seule.

C'est également faux de dire qu'elle est la seule visée. Force Ouvrière s'est attaquée à plusieurs enseignes mais n'a pas les moyens de l'Etat et ne peut donc pas tout faire en même temps.

Cela prendra du temps que d'attraire les 150 enseignes recnsées qui violent la Loi. L'Etat ne fera rien. Le Préfet a indiqué à Force Ouvrière que le Tribunal Administratif ayant été saisi, rien ne serait entrepris par l'Etat, y compris contre les enseignes qui n'ont pas obtenu de dérogation.

La tolérance zéro contre la délinquance économique, ce n'est pas à l'ordre du jour.

La balle est dans le camp des inspecteurs du travail qui ont un statut leur garantissant l'indépendance. Oseront-ils ?

Pour l'instant, ils ne sont intervenus que contre Conforama alors même que cette société était déjà sous le coup d'une astreinte et contre la société Boulanger dont deux de ses trois établissements se sont vus refuser l'ouverture dominicale.

Posez vous cependant les bonnes questions.

La première : Pourquoi l'enseigne Conforama ne fait elle rien pour interdire à ses concurrentes val d'oisienne d'ouvrir dans l'illégalité ? Elle le peut facilement. Par faute de moyens ? sûrement pas. Leur DRH a indiqué aux journalistes qu'ils intenteront tous les recours possibles contre la décision leur interdisant d'employer des salariés le dimanche. Ils ont pourtant de bons avocats. Au niveau économique, leur budget leur permet largement d'engager des actions judiciaires. L'enseigne appartient au groupe PPR qui a l'écoute des médias, une influence certaine et l'oreille du gouvernement.

Apparemment, rien n'entrave une telle action judiciaire, simple à mettre en oeuvre, s'agissant d'une procédure de référé devant le Tribunal de Commerce.

Je pense que la solution, on la tient dans la deuxième question : que se passerait il si Conforama attaquait ses concurrentes du val d'oise ?

C'est à mon avis là que rien ne va plus. Le contentieux est actuellement circonscrit au val d'oise. Si Conforama attaquait ses concurrentes, elles répondraient probablement sur les autes départements.

Ils préfèrent mobiliser des salariés d'autres départements en leur fournissant pour cela tous les moyens utiles pour venir manifester. Il s'agit d'une stratégie de communication comme une autre. Le tout est d'en prendre conscience.
 
Abus
    pas intéressant
    intéressant
septembre 17, 2007
Avis : +0

Gérard, manut qu pense, chez Fly said:

Bien d'accord avec toi, Laurent, les enseignes qui sont ouvertes illégalement le dimanche sont doublement fautives : d'abord parce qu'elles méprisent ouvergement la loi, avec la complicité des autorités locales genre préfectures, et ensuite parce qu'elles font une concurrence déloyale aux enseignes qui elles, respectent la loi et sont fermées en acceptant de perdre du chiffre à cause de ça. Depuis vingt ans, c'est une concurrence déloyale que font peser les marchands du dimanche.

 
Abus
    pas intéressant
    intéressant
septembre 17, 2007
Avis : +1

Laurent Chauvel (Vendeur électroménager TV Vidéo) said:

17 ans que je travaille le dimanche chez confo herblay ! j'ai fait le tour de la zone de la patte d'oie d'herblay : Fly, Alinéa,Ikéa,Darty,Boulenger,Crozatier,Planète Saturne et But, tous étaient ouvert ce dimanche sauf Conforama Herblay qui est le premier grand distributeur de cette même zone commerciale il y a plus de 20 ans ! il y a 17 ans le seul concurrent électroménager était Cora à Ermont (fermé le dimanche).
Aussi je tiens à préciser que si la loi n'est appliquée que sur l'enseigne Conforama actuellement,celà va évidemment entrainer des pertes de salaires puis des licenciements dans notre magasin dans la mesure où en attendant de faire appliquer la fermeture le dimanche à tous les magasins,nos clients iront chez nos concurrents, pertes de chiffres d'affaires et de clients fidèles!
Aussi je pense sincèrement que tous les magasins doivent fermer le dimanche et ce en même temps ou tout le monde ouvre suite à une loi du gouvernement en accord avec tous les partenaires sociaux afin d'éviter ces querelles entre Conforama, Associations d'ouverture du dimanche et les syndicats de salariés qui je pense travaillent pour faire valoir les droits de chaque salariés dans l'entreprise !
Marre de constater que les salariés sont pris en otage dans ce conflit qui opposent les pours et les contres ouvertures dominicales! en tous cas je pense sincèrement que se sont les salariés qui seront pénalisés !
Alors on ferme, ainsi tous et les clients seront bien obligés de faire leurs courses en dehors du dimanche !(les salariés n'auront plus cette prime de 70 euros) ou on ouvre tous avec l'espoir de garder cette prime dans le mesure où le dimanche sera devenu une journée ordinaire de travaille ?
C'est une question fondamentale que le gouvernement et syndicats devront se poser et y répondre !!!
 
Abus
    pas intéressant
    intéressant
septembre 17, 2007
Avis : +0

salarié de conforama orgeval said:

Samedi apres midi, le magasin d'herblay a débrayé pour contester la décision des fermetures du dimanche.
La question que je me pose , pourquoi les magasins de la régions ont envoyé des troupes ( responsables ) pour faire le travail des gens qui sont sortis ce jour la ??
Je dois vous dire que je ne comprends plus rien .
Le chiffre et rien que le chiffre...................
 
Abus
    pas intéressant
    intéressant
septembre 16, 2007
Avis : +0

vendeur confo st brice said:

les syndicalistes dont vous parlez sont des gens comme vous et moi, au contraire ce sont plutot les fiches de paye des grosses têtes de la direction qui doivent être impréssionnantes et nous, on a les miettes, bref juste pour dire qu'en cas de licenciements ce ne sont que les syndicats qui peuvent négocier en notre faveur, ne pas se tromper de cible est très important...dernière info: les collègues de herblay ont fait une grève surprise pour obtenir la prime de dimanche malgré les fermetures annoncées, chapeau à ces gens là qui savent pour quoi manifester,apparement grace à leur mouvement la direction nous paie les primes du 16 et du 23 septembre et on attend pour le reste...
Une soit disant manifestation grandiose devra se tenir dimanche 23, le terme de mercenaire est très bien approprié,le directeur de st brice a remonté ses troupes pour aller faire du bruit le 23...mais pourquoi certains ne comprennent pas que ce n'est pas à nous d'obtenir l'ouverture des dimanches? c'est la direction qui est hors la loi depuis 40 ans ce ne sont pas les salariés! nous avons signé un contrat qui ordonne de travailler le dimanche avec une "prime" en contrepartie donc ils doivent respecter leurs engagements un point c'est tout!!!
Si un dimanche on a un empéchement meme en cas de force majeure pensez vous qu'on nous paiera la prime?biensur que non
pourquoi devrions nous aller brayer?, pourquoi pas eux? reveillez-vous ceux qui manifestent les yeux fermés, ne vous trompez pas de combat...
 
Abus
    pas intéressant
    intéressant
septembre 15, 2007
Avis : +0

salarié de conforama orgeval said:

ou est la liberté de travailler ?
laisser nous bosser le dimanche ,tout ce bordel pour pas grand chose avec tous ces discours de politiciens.
Qui a raison et qui a tord ?
pour moi, les syndicats sont a coté de la plaque , ils feraient mieux de défendre les interets des salariés et non a les pénalisés sur leur salaires.
J'aimerai bien voir leur bulletins de salaires et pouvoir les comparer au miens ,juste pour voir......
 
Abus
    pas intéressant
    intéressant
septembre 15, 2007
Avis : +0

vendeur confo st brice said:

nous sommes fermés demain dimanche car ils n'ont pas voulu payer les 50000 euros d'astreinte, et ils ne veulent pas non plus nous payer nos primes de dimanche pourtant mentionnées sur nos contrats, avons-nous un quelconque recours pour réclamer notre prime?
 
Abus
    pas intéressant
    intéressant
septembre 15, 2007 | url
Avis : +0

vendeur confo st brice said:

sur les contrats de travail des vendeurs il est clairement stipulé que nous nous engageons à travailler les dimanches et jours fériés et ce de manière non exceptionnelle.
donc les personnes qui disent que nous pouvons travailler ou non le dimanche chez confo ne sont pas vraiment franches à mon avis, il est très rare dans mon magasin et dans d'autres qu'une personne se voie accorder un dimanche sauf cas exceptionnel (et encore!) à part depuis quelques semaines (comme par hasard!), il est très drole également de voir des responsables de rayon (donc de l'encadrement) qui se font passer pour des vendeuses dans le journal "le parisien" et disent qu'elles peuvent prendre leur dimanche comme elles le souhaitent...
la seule chose dont je suis sûr c'est que si les dimanches sont fermés et que mon directeur licencie (c'est ce qu'il a affirmé sur france3) il y'aura surement des procès aux prud'hommes pour contrats illégaux...
je suis tout à fait avec les syndicats qui sont les seuls à pouvoir défendre nos droits contre la direction donc manifester devant le siège de f.o était une manipulation de la direction flagrante, tout comme la soit-disant association de salariés "génération confo"...à st brice c'est le directeur qui faisait signer l'adhésion à l'association!
 
Abus
    pas intéressant
    intéressant
septembre 14, 2007
Avis : +0

vincent lecourt said:

Vos arguments sont intéressants et pris en compte par les organisations syndicales. Vous le savez bien. FO a reçu les représentants des manifestants pour le leur expliquer.
Là où nous ne pouvons être d'accord avec vos idées, c'est que vous indiquez qu'il ne faut pas "légaliser" mais fermer les yeux sous certaines conditions.

L'illégalité commise n'est pas acceptable.

En réalité, il n'existe aucun choix pour les salariés tant que les salaires versés ne permettront pas une indépendance financière garantissant à vos collègues d'avoir ce choix, que votre employeur aura la possibilité de manière discrétionnaire d'embaucher ou non en fonction de ce critère, de promouvoir en fonction de l'adhésion du salarié à "l'esprit de la société".

Les grandes enseignes tuent le petit commerce en ouvrant le dimanche. De cela, vous ne voulez pas entendre parler. Vous avez une vision propre à votre seule enseigne et votre solidarité avec les salariés s'arrête là. Votre seule peur, que les consommateurs aillent voir ailleurs et que vous perdiez cette clientèle au profit d'un concurrent. Ce n'est pas le cas des organisations syndicales qui doivent défendre tous les salariés, y compris ceux des plus petites entreprises qui n'auront jamais une quinzaine de camionnettes prêtées gracieusement par leur employeur pour venir défiler. Ces entreprises sont déja dans la difficulté. Elles ne possèdent pas un réseau, n'ont pour l'essentiel, pas de site de vente en ligne. Pourquoi le travail du dimanche devrait il profiter aux gros, au détriment de la concurrence des plus petits ?

N'avez vous pas imaginé que si toutes les enseignes ferment le dimanche, la concurrence sera loyale, saine et ne reposera pas sur l'illégalité de l'emploi des salariés. Croyez vous que les gens cesseront d'aller acheter une table, un canapé ou une chaise ?

Par ailleurs lorsque le dimanche sera devenu une journée comme les autres, il n'y aura plus de majoration car il n'y aura plus de raison de la servir.

Pensez vous que la société dans son ensemble ne peut pas bénéficier d'une journée pour souffler, cesser de consommer et se retrouver sur d'autres valeurs. Dimanche dernier, j'étais à un mariage à Montigny les Cormeilles, le long de la N14. Il faisait beau. Suffisamment rare cette année pour le souligner. Malheureusement, il n'était cependant pas possible de s'entendre dans le jardin tellement les véhicules arpentant cette nationale étaient nombreux pour se rendre dans les différents commerces concernés. Le cortège des mariés a même été coincé.

Lorsque votre employeur parle de la défense des consommateurs et des salariés, comment expliquer que lorsqu'il est proposé à ces enseignes, dans l'attente de la mise en oeuvre d'un retour au respect de la loi, de reverser l'intégralité des bénéfices réalisés le dimanche à tous les salariés, y compris ceux qui ne travaillent pas le dimanche, il n'en est plus question. Pourtant, c'est la logique que ces employeurs défendent sur le papier.

Comment expliquer que lorsqu'on parle d'augmentation du salaire de base, il est répondu rémunération globale contenant les majorations salariales illégales du dimanche ?

N'avez vous pas l'impression de faire le bouclier humain.

Lorsque vous véhiculez dans vos messages et banderoles le fait que des pertes d'emploi vont résulter de cette interdiction, vous savez que c'est contraire à la réalité puisque les enseignes concernées ne pourront jamais se prévaloir de l'illégalité qu'elles ont commises, à la diférence de ce qui existe à plan de campagne. De qui faites vous le jeu.

La peur que vous avez relayé chez les salariés des enseignes concernées est sans doute un puissant moteur de leur mobilisation. Il risque cependant de vous échapper. Nous n'entendons pas vous convaincre. Laissez nous défendre nos valeurs et faire respecter le Code du Travail.

Il vous sera utile et chaque coup qui lui est porté sera irrécupérable par la suite.

A bientôt
 
Abus
    pas intéressant
    intéressant
septembre 13, 2007
Avis : +2

Gérard, manut qu pense, chez Fly said:

Bonsoir Valérie,
J'aimerais bien vous répondre, mais là, votre dernier post est une soupe dans lequelle on ne retrouve pas ses petits !
Vous ne voudriez pas structurer un peu plus vos idées et les exprimer clairement, que l'on puisse poursuivre cette discussion ?!
 
Abus
    pas intéressant
    intéressant
septembre 11, 2007
Avis : +0

valerie b said:

vous parler d idéalisme !
mais si les personnes ne se battent pas et n'expriment pas leurs idées où est la démocratie ?
dans l'enseigne où je travaille les conditions sur fixées à l'embauche et l'on s'arrange toujours entre nous
si rien à ce jour oblige un employeur à respecter le volontariat c'est en sortant et en manifestant que nous obtiendrons des conditions équitables pour les employés,
avec des contrats à l'appui et pas en restant chez soi!
demain si le dimanche est légalisé je pense et j'espère que toutes les personnes qui travaillent aujourd'hui le dimanche refuseront de le faire si cela devait etre le cas.
et merci pour les personnes que vous traitez d'imbecile!!!!!!!!!!!
j'espère que vous n'aurez jamais besoin de vous faire défendre!!!!!!et justement à ce jour on ne peut pas prouver le volontariat des gens, demain si ce terme est indiqué dans les contrats les gens pourrons se battrent...............
 
Abus
    pas intéressant
    intéressant
septembre 11, 2007
Avis : +0

Gérard, manut qu pense, chez Fly said:

En réponse à Valérie,

Sans vouloir vous faire de peine, Valérie, vous n'êtes pas un peu idéaliste ? Vous en connaissez beaucoup, vous, des hotesses de caisses qui refuseraient de travailler le dimanche si le chef leur disait que c'est ça ou elles sont virées, si gentiment comme ils savent si bien le faire ? Donc l'idée du volontariat, vous êtes gentille, mais vous vous la mettez dans votre poche.

Mais c'est avec votre phrase "PAS DE LEGALISATION le dimanche sans rémunération ou avec un minimum sur les primes qui soit incorrect" que vous me faites franchement marrer. Vous ne pensez pas que si actuellement RIEN n'oblige un employeur à payer plus les heures du dimanche, en cas de libéralisation de l'ouverture, cela va changer ?

Vous ne pensez pas qu'au moment où les lobbies des grands groupes de distibution veulent nous faire bosser aussi le dimanche, avec la complicité de Sarko, il faut mieux arriver en force dans cette discussion, plutôt que des imbéciles manifestent pour travailler le dimanche ? Et pourquoi pas une manifestation pour supprimer les RTT et les 35 H, tant qu'on y est, vous ne croyez pas qu'on gagnerait plus, aussi ?
 
Abus
    pas intéressant
    intéressant
septembre 10, 2007
Avis : +0

valerie b said:

il est dommage qu'un dialogue ne soit pas possible entre CERTAINS syndicats et les employés qui veulent travailler le dimanche.
il est évident que les salaires ne seront jamais suffisants et qu'il faut les négocier en permanence en priorité pour les services de caisse , les personnes qui travaillent dans les dépots et les sav car les salaires sont rarement beaucoup plus haut que le smic.
mais il faut aussi penser que le dimanche sur la base du volontariat peut-etre aussi un complément de salaire pour les étudiants et les salariés qui peuvent gagner jusqu à 25%
de plus.
je suis persuadée qu'un tour de table avec le gouvernement, les syndicats ,les patrons et les ouvriers peut etre fait en faveur de ces employés.

cela dit il faut un accord juste sur les primes de jour là avec un minimum de 100% de rémunération pour les salaires fixes.
un accord juste pour les personnes à la guelte et évidemment sur la base du volontariat
nous comptons sur les syndicats qui veulent bien en discuter car cela est essentiel.
mais PAS DE LEGALISATION le dimanche sans rémunération ou avec un minimum sur les primes qui soit incorrect.
est-ce mieux d'offrir aux clients des magasins d'ameublement ouverts le dimanche pour y venir en famille et aux volontaires un complément de salaire correct
ou bien de fermer le dimanche , que les employés fassent des horaires en semaine jusqu'à des 22 heures le soir sans rémunérations corrects , qu'ils soient contraints
de faire plus de 35 h pour améliorer leur salaire quelqu'il soit et que les clients ne puissent pas venir en famille où en se dépechant le soir alors que les enfants devraient etre à table où bien coucher ?

 
Abus
    pas intéressant
    intéressant
septembre 10, 2007
Avis : +0

Ecrivez un commentaire
quote
bold
italicize
underline
strike
url
image
quote
quote
smile
wink
laugh
grin
angry
sad
shocked
cool
tongue
kiss
cry
Réduire l'éditeur | Agrandir l'éditeur

busy
 
< Précédent   Suivant >

Le travail du dimanche en question :
entre productivité débridée et art de vivre, un vrai choix de société 
Collectif des Amis du Dimanche, 10 rue Denis Poisson, 75017 PARIS - 04 67 96 11 72 / 06-07-15-79-57
Le wiki (accès réservé)