Accueil arrow Les dossiers chauds arrow Le dossier Val d'Oise-Conforama arrow Conforama condamné dans le Val d'Oise pour ouverture dominicale illégale
Plan du site | Rechercher | Contact | Qui sommes nous | Liens
Pétition pour le Dimanche

Déjà plus de 107.000 signatures ! Vous aussi, signez la pétition du CAD.

La pétition présentée par le CAD a obtenu plus de 107.000 signatures authentifiées (au contraire de la pétition-bidon du Dr Carabistouille !)
- Pétition électronique : 99.000 signatures au 01/10/13
- Pétition papier : 8.107 signatures au comptage du 15/01/12
   Merci à tous ceux qui out téléchargé et fait signer la pétition papier, voir cette page !

Suivez le CAD sur Twitter

Cliquez sur ce lien pour recevoir par mail les derniers articles parus !

Le travail du dimanche en question

↑ copier cette bannière

 

Conforama condamné dans le Val d'Oise pour ouverture dominicale illégale Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
17-09-2007

CERGY, 15 sept 2007 (AFP) - Le tribunal de grande instance de Pontoise a condamné vendredi en référé les magasins Conforama du Val-d’Oise à 50.000 euros d’astreinte par succursale et par dimanche travaillé, a-t-on appris samedi auprès de l’enseigne, confirmant une information du Parisien.

La chaîne d’ameublement a fait part de son intention d’interjeter appel.

(Mais reste à voir ce que va demander le préfet ce soir..... (NDLR))

Les trois magasins du département seront "probablement fermés ce dimanche pour être en conformité avec la justice", selon Philippe Achalme, le directeur des ressources humaines de Conforama France.

Le syndicat Force ouvrière (FO), à l’origine de cette action en justice, avait réclamé la fermeture le dimanche du magasin Conforama du centre commercial de la Patte d’Oie, d’Herblay. "On peut s’interroger sur les intentions de FO, qui n’attaque pas les autres enseignes et qui va à rebours des pensées des salariés. FO n’a aucun élu chez Conforama dans le Val-d’Oise, c’est une décision syndicale idéologique ou purement du racket", a expliqué M. Achalme, ajoutant que l’ouverture dominicale représente 22% du chiffre d’affaires de l’enseigne.

Quelque 250 employés de plusieurs Conforama du Val-d’Oise avaient manifesté le 6 septembre à Cergy devant la maison des syndicats et la préfecture pour s’opposer à la fermeture éventuelle de leur enseigne le dimanche.

Selon Conforama, une décision préfectorale datant de mai dernier a autorisé l’ouverture dominicale des enseignes d’ameublement dans le département. Cette arrêté a fait l’objet d’un recours devant le tribunal administratif pour excès de pouvoir par le syndicat.

Rétrolien(0)
Commentaires (2)add comment

marijuana clean pill said:


Je suis pour la première fois sur votre blog, et il a souhaité que moi. Maintenant, je vais venir ici plus souvent. smilies/smiley.gif
 
Abus
    pas intéressant
    intéressant
janvier 10, 2009 | url
Avis : +1

vincent lecourt said:

Le Préfet qui vient de prendre ses fonctions a reçu FO vendredi dernier pour comprendre et analyser la situation.

Pour autant, son message est clair. Il attendra de voir l'issue des recours devant le Tribunal Administratif.

Pendant ce temps, l'Etat n'envisage aucune action.

Il était pourtant possible de se servir des décisions de justice rendues pour obtenir le respect de la Loi par les autres enseignes dans l'illégalité et maintenir l'égalité de la concurrence sur la zone.

C'est intéressant de voir cette attitude qui tranche avec la politique de tolérance zéro contre la délinquance.

Il est vrai qu'il s'agit ici d'une délinquance économique et sociale.
 
Abus
    pas intéressant
    intéressant
septembre 17, 2007
Avis : +0

Ecrivez un commentaire
quote
bold
italicize
underline
strike
url
image
quote
quote
smile
wink
laugh
grin
angry
sad
shocked
cool
tongue
kiss
cry
Réduire l'éditeur | Agrandir l'éditeur

busy
 
< Précédent   Suivant >

Le travail du dimanche en question :
entre productivité débridée et art de vivre, un vrai choix de société 
Collectif des Amis du Dimanche, 10 rue Denis Poisson, 75017 PARIS - 04 67 96 11 72 / 06-07-15-79-57
Le wiki (accès réservé)