Accueil
Plan du site | Rechercher | Contact | Qui sommes nous | Liens
Chaud en ce moment !

Pétition pour le dimanche

Plus de 100.000 personnes protestent contre la banalisation du travail du dimanche, via la pétition proposée par le CAD. Plus de 780 pages de témoignages. Député-e-s, écoutez la France qui bosse.

La pétition

Temps réel : au 23/03 à 06:14 = 120168 signatures confirmées ! (papier+électronique)
Le WIKI

Vous avez une expertise particulière (économique, sociale, syndicale, culturelle, sportive, etc.) sur le sujet du travail du dimanche ? Participez au wiki !

Accéder au wiki | Demandez votre accès au wiki comme auteur.

Derniers commentaires
Le député Aboud s'engage pour le repos d...
Un avis de 2009 que j'avais gardé ! H.B. ------------ e : Elie Aboud ate : 13 juillet 2009 19:44 Objet : Loi sur l...
Le Syndicat Unifié du Bâtiment (CNT) fum...
Avec plaisir ! wink
Des effets de la réforme du travail du d...
En France, on n'est pas dans l'hypothèse évoquée par la commission: l'extension massive d'ouverture le dimanche, puis...
Le Syndicat Unifié du Bâtiment (CNT) fum...
Merci pour votre commentaire en retour. Et bon Weekend sans boulot ! L'équipe de rédaction du SUB.
Des effets de la réforme du travail du d...
On n'est pas dans l'hypothèse évoquée par la commission: l'extension massive d'ouverture le dimanche, puisque beaucou...
L’extension du travail dominical voulue ...
Croyants et athées contre le travail dominical ! https://www.facebook.com/reposdominical
Loi Macron: le travail le dimanche au cœ...
ce serait plutôt ses amitiés avec ....Bernard ARNAULT LVMH "le chantre du travail de nuit" et de son valet le dénomm...
L'OIT déclare recevable la réclamation d...
Merci pour toute les informations proposé ! Mais il faudrait leurs montré que l'on est capable de faire des activités...
La CFTC veut faire fermer ce magasin Car...
je travaille dans un carrefour express donc le dimanche. ce que les gens ne savent pas c'est que contrairement au grande...
Contre le travail dominical, Joseph Thou...
Tu es un bon débatteur, Joseph, et il est dommage que sur France-Inter, les tenants du travail du dimanche n'est pas n..
Recherche avancée
Chercher via Google
Ouverture dominicale : faut-il également ouvrir les librairies la nuit ? Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

 

 

 

 

Actualitté, 6/5/15

Le SLF en désaccord avec une dérogation généralisée

Adopté hier au Sénat, un amendement propose de généraliser l'ouverture des commerces culturels de proximité, le dimanche et à l'ensemble du territoire. Si la chose fait l'affaire de l'enseigne Fnac, les librairies indépendantes, par la voix de leur syndicat, ne l'entendent pas de la même oreille. 

Entre le PDG de Fnac, Alexandre Bompard, et la librairie indépendante, les intérêts marchands semblent diverger. Alors que le premier a dû se féliciter de l'adoption de l'amendement en séance, la seconde voit d'un œil plutôt sceptique cette généralisation : « Sur les 3000 librairies françaises, seule une minorité ouvre actuellement le dimanche, là où l'activité ce jour-là le justifie, à savoir à proximité de marchés ou dans des zones touristiques », estime le Syndicat de la librairie française.

Et d'affirmer qu'en aucun cas, la librairie ne serait en demande d'une « dérogation généralisée au repos dominical ». Celle-ci n'aurait en effet aucune justification d'un point de vue économique. 

En effet, l'ouverture dominicale, en dehors des exceptions liées à la présence d'un marché ou d'une zone touristique, n'est pas rentable pour les librairies, commerces à forte intensité de main d'œuvre (deux fois plus d'emplois en librairie que dans les chaînes culturelles, trois fois plus que dans la grande distribution). L'ouverture dominicale entraîne une répartition différente des achats de livres sur la semaine davantage qu'une croissance nette du chiffre d'affaires, le temps de lecture n'étant pas extensible. 

En séance, Éliane Assassi, sénatrice d'Île-de-France, n'avait pas dit autre chose : « La fédération des artisans, le syndicat national des libraires sont aussi opposés à de nombreuses dispositions du texte. Tel est le bilan de la mission d'évaluation du travail du dimanche présenté au Conseil de Paris récemment. Mais ce n'est, hélas, pas une de vos lectures favorites. »

Que la dérogation soit introduite est d'autant plus délicat, selon le SLF, que les sénateurs n'ont proposé aucune définition de ce que pouvaient être les commerces de détail de biens culturels. Et l'on voit poindre à l'horizon le cavalier de l'apocalypse : « La grande distribution qui vend des biens culturels relève-t-elle de cette dérogation ? Les chaînes spécialisées sont-elles également concernées alors qu'elles ne réalisent plus qu'une part minoritaire de leur chiffre d'affaires avec les produits culturels (produits éditoriaux : livres, disques, DVD) », s'interroge le SLF. 

Car si les grandes chaînes, spécialisées ou non, obtenaient cette dérogation, c'est l'effet inverse que l'on observerait. « [L]es librairies se retrouveraient désavantagées par rapport à des chaînes qui pourraient ouvrir le dimanche avec un personnel réduit et des charges inférieures. » 

Et de réaffirmer surtout que la généralisation de l'ouverture dominicale n'apporte par de réelle réponse à une concurrence par rapport à la vente en ligne, « sauf à considérer qu'il faudrait également ouvrir la nuit ! »

Selon les données de l'industrie, il semblerait que la librairie indépendante soit actuellement en progression, tandis que la vente en ligne stagnerait. « Cette évolution prouve que c'est principalement en se distinguant d'Internet et en offrant un service de qualité au niveau de l'accueil, du conseil, de la diversité de l'offre et des animations que l'on peut développer sa clientèle et son chiffre d'affaires », en conclut le SLF.

 

 

 

 

Rétrolien(0)
Commentaires (0)add comment

Ecrivez un commentaire
quote
bold
italicize
underline
strike
url
image
quote
quote
smile
wink
laugh
grin
angry
sad
shocked
cool
tongue
kiss
cry
Réduire l'éditeur | Agrandir l'éditeur

busy
 

Le travail du dimanche en question :
entre productivité débridée et art de vivre, un vrai choix de société 
Collectif des Amis du Dimanche, 10 rue Denis Poisson, 75017 PARIS