Accueil arrow Dossier législatif arrow Le projet Macron arrow Ouvertures le dimanche: Hidalgo dénonce un «recul démocratique»
Plan du site | Rechercher | Contact | Qui sommes nous | Liens
Ouvertures le dimanche: Hidalgo dénonce un «recul démocratique» Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Libé avec AFP, 14/2

Les députés ont voté dans la nuit la création de «zones touristiques internationales» où les commerces pourront ouvrir le dimanche et le soir.

La maire de Paris, Anne Hidalgo a qualifié samedi «de recul démocratique» la création votée par les députés, sans les garanties qu’elle demandait, de «zones touristiques internationales», en particulier à Paris, où les commerces pourront ouvrir les dimanches et soirs.

Anne Hidalgo réclamait un avis conforme du maire pour la création de ces zones, et la définition de «critères objectifs» pour leur définition, mais les amendements en ce sens ont été rejetés ou retirés lors du débat sur le projet de loi Macron à l’Assemblée dans la nuit.

«C’est ainsi la confiance qui est entamée, alors que le ministre de l’économie (Emmanuel Macron) s’était dit ouvert à l’idée» des critères objectifs, a déploré Anne Hidalgo dans un communiqué.

«Il s’agit d'un recul démocratique, à rebours de l’histoire décentralisatrice entamée il y a plus de trente ans», selon la maire de Paris.

Cet «empiètement de l’Etat sur le pouvoir des exécutifs locaux», au nom d’un rayonnement touristique dépassant les considérations locales, «trahit une vision recentralisatrice et jacobine de la régulation des territoires» et «le peu de cas qui est fait du tissu commercial et social parisien», critique encore la maire PS.

«C’est un non-sens économique de considérer que l’attractivité d une ville peut se gérer depuis Bercy», a ajouté Anne Hidalgo, qui dit «espérer» un revirement du gouvernement.

Outre le passage de 5 à 12 par an du nombre d’ouvertures dominicales par an, sur décision du maire, le projet de loi Macron prévoit que les ouvertures seront possibles tous les dimanches dans les «zones touristiques» ou «commerciales».

Outre le dimanche, les commerces des «zones touristiques internationales» pourront ouvrir tous les soirs jusqu’à minuit. Seront concernés Paris pour les Champs-Elysées, Saint-Germain et Haussmann, mais aussi des quartiers de Nice, Cannes et Deauville.

AFP 

 

Rétrolien(0)
Commentaires (0)add comment

Ecrivez un commentaire
quote
bold
italicize
underline
strike
url
image
quote
quote
smile
wink
laugh
grin
angry
sad
shocked
cool
tongue
kiss
cry
Réduire l'éditeur | Agrandir l'éditeur

busy
 

Le travail du dimanche en question :
entre productivité débridée et art de vivre, un vrai choix de société 
Collectif des Amis du Dimanche, 10 rue Denis Poisson, 75017 PARIS