Accueil arrow Les news arrow La Résistance
Plan du site | Rechercher | Contact | Qui sommes nous | Liens
La Résistance
Manif dimanche 21 contre l'ouverture dominicale du Carrefour Market Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Le Télégramme, 8/10

Depuis l'annonce de l'ouverture du Carrefour Market, à Lamballe, chaque dimanche matin, les réactions se multiplient notamment chez les commerçants et les usagers (cf. notre édition du jour). A son tour, l'union locale CGT s'interroge sur cette ouverture et sur le sort des salariés de cette enseigne. Elle appelle d'ailleurs à manifester dimanche 21 octobre, dès 9 h 30, devant le magasin. Plus d'infos ce mardi dans Le Télégramme.

 
Pays de Fougères. Le combat contre l’ouverture dominicale progresse Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Ouest France, 7/10/12

Pour le cinquième dimanche consécutif, une manifestation s’est déroulée ce matin, devant le magasin Dia, à Fougères. Ils étaient une quarantaine environ à protester contre l’ouverture dominicale des magasins dans le pays de Fougères. Et selon David Morel, représentant CFDT, leur combat progresse : « Nous espérons aboutir à un accord interprofessionnel, entre syndicats et représentants commerciaux. Les discussions avancent, les patrons sont ouverts au dialogue. »

Un arrêté préfectoral ?

Surtout, une fois cet accord signé, les syndicats espèrent convaincre la préfecture et obtenir un arrêté préfectoral réglementant l’ouverture des magasins le dimanche dans le pays de Fougères. « Dia n’aurait plus le choix et devrait se plier à la règle », ajoute David Morel.

 
Ouverture du dimanche: Carrefour Market serait un commerce de proximité? Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Lorette Autrement, 13/08/2012

Carrefour Market serait un commerce de proximité, et non de la grande distribution!

C’est l’allégation de M.Tardy et de son bureau d’adjoints qui ont refusé de mettre à l’ordre du jour du CM du 28 juin 2012 la question de l’ouverture de Carrefour Market le dimanche matin.

Car nous sommes parvenus à obtenir leurs arguments. Les voici:

En réalité c’est la loi Mallié du 10 août 2009 qui permet des ouvertures de magasins le dimanche . Voici le texte de loi: texte_loi_mallie_JO_11-08-2009

Les dérogations au principe du repos dominical concernent les zones déclarées d’intérêt touristique et les périmètres d’usage de consommation exceptionnelle (PUCE).

Faisons nous partie d’une zone d’intérêt touristique? pas encore!

Qu’en est il des PUCE? Les Périmètres d’Usage de Consommation Exceptionnel se caractérisent par : des habitudes de consommation dominicale ; l’importance de la clientèle concernée ; l’éloignement de la clientèle de ce périmètre.  En faisons nous partie? pas à notre connaissance.

En plus de méconnaître  la loi qui encadre le travail du dimanche, l’équipe municipale ignorerait elle que l’ouverture le dimanche est soumise à une autorisation administrative du Préfet de région sur demande du conseil municipal?

Quant au droit du travail, la loi du 10 août 2009 a créé un nouveau type de dérogation au principe du repos dominical. Prétextant la modernité, cette loi Mallié sur l’extension du travail dominical  n’est en fait qu’une nouvelle dérèglementation du travail.

Elle n’a fait qu’aggraver les inégalités entre les salariés en créant des zones où les compensations sont différentes pour une même dérogation. Selon l’endroit le salaire est majoré ou pas, le volontariat est exigé ou pas, souvent bafoué parce qu’il conditionne l’embauche ou le non-licenciement, contrairement à ce qui est prévu . Selon le type de dérogation, les salariés n’ont pas les mêmes droits alors qu’ils dépendent souvent d’un même groupe, d’une même branche, d’une même localité.

Ce sont essentiellement les femmes et les précaires qui sont les premières victimes de cette loi. Les jeunes, salariés et étudiants sont également victimes de cette déréglementation par un chantage à l’emploi.

Les secteurs d’activités où le travail du dimanche est nécessaire…ce sont essentiellement la santé, la sécurité, les transports collectifs, l’énergie et la restauration ….sûrement pas celui de la grande distribution!

Ce jour là doit être réservé à des activités entretenant un tissu familial, social déjà bien élimé et permettant de maintenir des repères sociaux collectifs. Le bien vivre ne se trouve pas forcément dans la consommation.

La clientèle du dimanche est un apport essentiel pour le petit commerce (boulangers, patissiers, bouchers,primeurs, fleuristes, commerces alimentaires,presse….ce sont eux qui constituent le commerce de proximité) ce qui a aussi l’avantage de créer un sentiment de vivre ensemble. Et notre “centre ville” ne peut que se trouver animé de cette vie commerçante. Il serait par ailleurs intéressant de faire une analyse de l’évolution de leur chiffre depuis juin 2012 tant sur Lorette que sur la Grand Croix par exemple).

On peut voir là toutes les questions qui devraient être mises en débat, ce que le majorité municipale refuse. La mobilisation de notre groupe d’opposition risque d’être largement insuffisante pour les amener à reconsidérer  leur position. Contactez nous sur notre blog pour nous donner votre avis.

 
Pinsaguel. «Non à l'ouverture des commmerces le dimanche» Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Dépèche du Midi, 30/08

Jean-Louis Coll, maire de Pinsaguel vient d'écrire au Préfet au sujet de l'ouverture des commerces le dimanche.

Pourquoi cette démarche ?

En 2008, le préfet avait pris un arrêté interdisant aux commerces de plus de 400 m2 de surface d'ouvrir le dimanche. Suite à une action engagée par quelques directeurs de ce type de magasins, le Tribunal administratif de Toulouse a récemment annulé cet arrêté ce qui veut dire que ces commerces vont très prochainement ouvrir le dimanche et je pense que ce n'est pas une bonne chose.

Vous contestez donc le jugement du Tribunal Administratif ?

Je ne suis pas fondé à commenter, encore moins à contester une décision de justice. En revanche mon rôle est de défendre les activités de proximité sans lesquelles il ne peut y avoir de qualité de vie ni de lien social dans nos territoires. Pour ces raisons, j'ai écrit au Préfet afin de lui demander de m'informer sur l'état des travaux conduits par ses services afin de répondre aux objections formulées par le Tribunal administratif.

J'évoquerai également cette question avec Christophe Borgel, notre député ; en tant que législateur il me parait en effet pouvoir utilement contribuer au déblocage d'une situation qui ne pose pas de problème sur le fond mais seulement dans sa dimension juridico-administrative.

Il me semble essentiel que les responsables se mobilisent afin de permettre aux activités et aux commerces de proximité de pouvoir continuer à vivre ; j'aurais donc du mal à comprendre que l'avenir des petites activités commerciales soit mis en danger parce que l'on n'arriverait pas à trouver de réponse à une question d'ordre technique.

Pourquoi l'ouverture des moyennes surfaces le dimanche menace-t-elle le petit commerce ?

Au départ je ne suis pas sûr que toutes les moyennes surfaces veuillent ouvrir le dimanche ; d'ailleurs, si mes informations sont bonnes ce n'est qu'un petit nombre de directeurs de magasins qui ont saisi le Tribunal administratif. Ce qui est sûr en revanche c'est que pour des raisons de concurrence et de perte de chiffre d'affaire, dès lors qu'un petit nombre va ouvrir, progressivement elles se verront toutes dans l'obligation d'ouvrir… Au bout du compte ce sera un jeu à somme nulle pour les moyennes surfaces puisque le système s'équilibrant elles n'augmenteront pas significativement leur chiffre d'affaires alors qu'elles devront calculer leurs charges sur 6 jours et demi au lieu de 6.

Dans ces conditions, si l'ouverture du dimanche venait à se généraliser les moyennes surfaces n'en tireraient pas d'avantage significatif et l'activité des petits commerces dont la survie dépend pour beaucoup du chiffre d'affaires du dimanche serait mise en péril, tout comme celle des marchés de plein-vent.

Je pense qu'il faut être très attentif à des événements qui apparaissent sur le moment banaux mais qui peuvent s'avérer à terme lourds de conséquences. Parce que la préservation du lien social doit faire l'objet d'une attention toute particulière, ne pas banaliser le dimanche en gardant au travail dominical un caractère très exceptionnel, et tout faire pour sauvegarder les services de proximité sont deux principes sur lesquels je suis tout particulièrement mobilisé.

 
LAB proteste contre le travail du dimanche à l’intermarché d’Ispoure Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Le Journal du Pays Basque 14/08/2012

Une quinzaine de militants st sympathisants du syndicat LAB ont mené une action dimanche contre le travail du dimanche à l’Intermarché d’Ispoure. Les syndicalistes y ont déployé une banderole et distribué des tracts aux clients du supermarché.

“Alors que pour certains, les grandes vacances sont là, cette année encore, le droit du travail va être malmené pour d’autres. En effet, le plaisir des consommateurs de faire les achats un dimanche se fait au détriment des conditions de travail et des règles éthiques”, affirme le tract distribué par les militants. Pour LAB, les “bénéfices engrangés durant ces dimanches et jours fériés ne profitent pas à tout le monde. Ce sont encore les salarié-e-s de la grande distribution qui vont trinquer !” Car, poursuit le syndicat à l’adresse des clients du dimanche, “si vous croisez des employé-e-s heureux de travailler aujourd’hui, c’est que le reste du temps, ils ne sont pas assez payés pour vivre dignement de leur travail”.

D’autre part, LAB met en doute que tous les salariés qui travaillent le dimanche le fassent sur la base du volontariat. Le syndicat estime en effet que certains salariés n’ont pas le choix “du fait des pressions de leur hiérarchie”.

 
La mobilisation continue contre le travail du dimanche Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

1/7/12 SOCIAL HIER, DEVANT LE PARKING DU MAGASIN DIA (EX ED)

 
Lorette Travail du dimanche Refus du Maire de mettre ce point à l’ordre du jour du CM Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Lorette Autrement 27/6/12

Le supermarché Carrefour de Lorette ouvre maintenant le dimanche matin depuis le 3 juin 2012…jour de la Fête des mères. Bien mauvais augure pour toutes les mères de famille salariées de l’entreprise!

Cette ouverture est illégale d’autant plus que le comité d’entreprise s’y est opposé: aucune voix favorable!

Monsieur le Maire et ses adjoints viennent de refuser une nouvelle fois de mettre cette question à l’ordre du jour d’un conseil municipal.

Le demande en avait été faite l’an dernier au nom du collectif créé dans la Vallée du Gier. Refusée…. faute d’être dans les délais imposés par le règlement intérieur du CM (la demande doit être déposée 20 jours avant la date du CM).

Cette fois, la demande a été formulée au nom des élus de Lorette Autrement ..Refusée…sur quels arguments? ..pas l’ombre d’un argument avancé!

 
Carrefour Market : manifestation contre le travail du dimanche Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Publié le 25/06/2012 à 06:00


Société. Syndicats, commerçants et représentants d’entreprises aux côtés des employés.

 
Ouverture des supermarchés le dimanche à Coutances : les salariés vont interpeller les politiques Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Ouest-France, 25/5/12

Pour le 8e dimanche consécutif, les salariés des grandes surfaces de Coutances vont à nouveau bloquer l’entrée du Carrefour market après-demain afin de s’opposer à son ouverture. Ils vont également envoyer des courriers aux candidats aux législatives afin de connaître leur position sur le sujet. Jeudi soir, ils seront aussi présents au conseil municipal pour une proposition de motion déposée par l’opposition. Enfin, ils vont solliciter les commerçants du centre-ville la semaine prochaine pour leur demander de signer une pétition.

 
Les opposants au travail du dimanche toujours présents Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Le Dauphiné, 24/2

Hier, toute la matinée, de 50 à 60 personnes opposées à l’ouverture des grandes surfaces le dimanche ont manifesté et distribué des tracts aux clients ...

 
<< Début < Précédente 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivante > Fin >>

Résultats 21 - 30 sur 266

Le travail du dimanche en question :
entre productivité débridée et art de vivre, un vrai choix de société 
Collectif des Amis du Dimanche, 10 rue Denis Poisson, 75017 PARIS