Lavelanet: action de la CGT devant Carrefour Market
Ariège news, 20/02
 
Il y avait de l’animation ce vendredi matin devant le Carrefour Market de Lavelanet. 

À l’appel de la fédération CGT du commerce et des services qui demande la réouverture des négociations annuelles obligatoires (NAO), plusieurs syndicalistes ont distribué des tracs aux clients et lancé une pétition. 

Cathy Lauthier, déléguée syndicale nationale CGT était présente, entourée et « soutenue » par l’union locale du Pays des Pyrénées cathares, souligne Maurice Gracia, secrétaire général. 

Un objectif, informer la clientèle «sur les inégalités de traitement entre les employés de Carrefour Market et ceux des hypermarchés Carrefour». 

Des inégalités concernant, selon la syndicaliste, les salaires et les avantages. Les revendications des salariés concernant les avantages sociaux se portent: sur 1/2 mois de salaire de prime de vacances ; calcul du 13e mois au prorata de l’ancienneté ; attribution de titres restaurant à partir de 2 mois ; augmentation de la valeur du titre restaurant à 7 euros ; alignement du temps de pause sur celui des hypermarchés ; alignement du calcul du budget du comité d’entreprise sur celui des hypermarchés. 

Autre inquiétude exprimée, le travail du dimanche «faisant soi-disant appel au volontariat». 
 
Les weekends de la colère
 
Depuis la fin des NAO, le 10 février, la mobilisation continue dans plusieurs dizaines de magasins Carrefour Market. 

La CGT Commerce annonce ainsi des actions, «les weekends de la colère». 

Plusieurs rassemblements, comme celui de Lavelanet étaient prévus ce vendredi 20 février (d’autres auront lieu demain), alors qu’une réunion, à l’initiative de la CGT, se tenait au siège de Carrefour à Boulogne-Billancourt en présence de différents syndicats.
Rétrolien(0)
Commentaires (0)add comment

Ecrivez un commentaire

busy