Accueil arrow Catégorie "Général" arrow Carabistouilles arrow Dans la série des faux-culs (bénits ?)
Plan du site | Rechercher | Contact | Qui sommes nous | Liens
Dans la série des faux-culs (bénits ?) Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Nous ne résistons pas au plaisir croustillant de reproduire l'article paru sur le blog des "catholiques de l'UMP" (mais oui, il n'y a pas que GayLib, à l'UMP !).

Ces braves gens expliquent que ce qui ne serait pas chrétien (ça, c'est mal !), c'est que le dimanche ne soit plus férié, mais que le projet de l'UMP, c'est pas du tout ça, rien à voir : c'est juste de permettre de travailler pendant un jour qui reste férié. Donc c'est très-chrétien ! CQFD, et hop, emballez !

Article original sur ce lien. Nous avons reproduit les commentaires.

Dernière nouvelle : au 16 décembre 2007, les faux-culs (bénits) de l'UMP ont retiré la note de leur blog ! Heureusement que travail-dimanche.com est là, on rirait moins !

Travail le Dimanche : pourquoi cela ne doit pas choquer

Nicolas Sarkozy a annoncé la semaine dernière, parmi les mesures permettant aux Français d'augmenter leurs revenus, la levée de l'interdiction du travail le Dimanche. Certains catholiques s'en sont émus. Pourtant, si on lit bien les textes de l'Eglise et si on prend en compte les aspects sociaux de cette question, rien ne s'y oppose.

Le Catéchisme de l'Eglise Catholique (CEC) précise que la participation à l'Eucharistie est obligatoire pour les croyants le Dimanche (§ 2042), ce qui n'est pas incompatible avec le travail ce jour là.

Il ajoute que ce jour doit être férié. Et c'est là où se trouve certainement le cœur du malentendu. Il ne s'agit pas pour le gouvernement de ne plus rendre férié le Dimanche mais de permettre le travail ce jour là, sans l'obliger aucunement. Travailler le dimanche restera une exception, le salaire sera toujours doublé ce qui marque bien le caractère exceptionnel du travail le Dimanche. Il ne s'agit donc pas de faire du Dimanche un jour comme les autres.

Reste bien sûr à chacun d'organiser sa vie, comme le conclue le CEC sur ce sujet, il faut prendre garde à l'appât inconsidéré du gain au sacrifice de sa vie personnelle :

§ 2185 : Pendant le dimanche et les autres jours de fête de précepte, les fidèles s’abstiendront de se livrer à des travaux ou à des activités qui empêchent le culte dû à Dieu, la joie propre au Jour du Seigneur, la pratique des œuvres de miséricorde et la détente convenable de l’esprit et du corps (cf. CIC, can. 1247). Les nécessités familiales ou une grande utilité sociale constituent des excuses légitimes vis-à-vis du précepte du repos dominical. Les fidèles veilleront à ce que de légitimes excuses n’introduisent pas des habitudes préjudiciables à la religion, à la vie de famille et à la santé.

Rétrolien(0)
Commentaires (23)add comment

Hugo Ponsonnet said:

Bonjour, etant un etudiant de 18 ans, je pense qu'il serait bon pour les generations futures et pour l'economie francaise, de creer une loi (s'il n'y en a deja pas une) pour le travail volontaire le dimanche. Ce qui veut dire que les grandes entreprises (Carrefour, Fnac...) pourraient ouvrir le dimanche avec, en parallele une loi qui valoriserait aussi les petits commerces (du coin) pour ne pas rendre le marchee inegals (pour que les grandes entreprises n'aient que 60% du marchee). Cette loi aurait pour consequence d'offrir des emplois aux etudiants et de permettre aux personnes qui travail toute la semaine de faire leur "shopping" le dimanche. L'eglise resterait toujours le Dimanche avec des messes aussi le samedi (on en trouve deja dans certaines eglises).
Prenons le cas des Etats-Unis. Un pays economiquement puissant (ou du moins jusqu'a present), ou la loi autorise les americains a ouvrir leurs commerces le dimanche a leurs propres risques financier. Cela donnerait ainsi plus de liberte aux producteurs et ainsi qu'aux consommateurs. Parlant de religion, les Etats-Unis ont une population croyante plus elevee que celle en France. Et jusqu'a maintenant, cette loi n'a cose aucun probleme.
Revenons en France, le taux de chomage a atteint la barre des 10%, la possibilite de travailler le dimanche aurait un effet positive contre le chomage en le reduisant. (certaines personnes pourraient trouver un metier interessant en travaillant le dimanche, ce qui entrainerait une population plus competente. Mais la question de "L'interdiction du travail le dimanche" est mal formule car beaucoup de francais travail deja le dimanche( medecins, infirmieres; et ces personnes ont decider de travailler le dimanche et de readapter leur emplois du temps en fonction de leur travai), donc pourquoi les commercants, les architectes, les pombliers y sont interdits? S'ils ne sont pas contre, quel est le probleme?

Ceci reste mon point de vue, mais je suis ouvert a tous ajouts ou arguments! smilies/smiley.gif
Merci de votre lecture.
Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir
 
Abus
    pas intéressant
    intéressant
août 26, 2010
Avis : -1

Charles Bories said:

De tout coeur avec vous dans ce combat qui pose au grand jour une question que vous avez introduite ici avec beaucoup d'humour :

mais que signifie donc la qualité de "Chapelain de Saint Jean de Latran" du Président de la République Française ?

Comme l'a écrit le magnifique écrivain Albert Camus, pour qui mal nommer les choses était ajouter du malheur au monde, en nommant Nicolas Sarkozy "Chapelain de Saint Jean de Latran", l'Eglise qui est en France et à Rome aurait-elle ajouté du malheur à notre société ?

 
Abus
    pas intéressant
    intéressant
juin 30, 2009
Avis : +0

Ron said:

C'est la tactique du Président : enfumer les gens avec de grands mots, et faire tout le contraire
 
Abus
    pas intéressant
    intéressant
mars 13, 2009
Avis : +2

november51 said:

C'est marrant, il y avait pleins de mecs de l'UMP pour faire le beau pendant la visite de Benoit XVI, qui a rappelé l'importance du repos dominical, mais dès qu'il a le dos tourné, vas-y que je te défonce le dimanche ! quels foutus hypocrites ! smilies/angry.gif
 
Abus
    pas intéressant
    intéressant
octobre 15, 2008
Avis : +6

pour un mondemeilleurs said:

ALORS POURQUOI LES MARXISTES NE SONT ILS PAS POUR LE TRAVAIL DU DIMANCHE?
 
Abus
    pas intéressant
    intéressant
juin 18, 2008
Avis : -1

pour un mondemeilleurs said:

ALLEZ PLUTÖT VOIR CE QU4IL SE PASSE A LA PAGE 1500 MANIF
 
Abus
    pas intéressant
    intéressant
juin 05, 2008
Avis : +0

Bastien said:

La Bible l'a dit. Cela peut suffire pour observer un jour de repos par semaine. Les religions ont compris la psychologie humaine avant l'UMP. Les croyants ne sont pas des sous-hommes ou des sur-hommes qui ont besoin de plus de repos que les autres. Les textes religieux sont aussi tirés d'enseignement de l'homme sur l'homme, à savoir sur son fonctionnement, son organisme...
Pour les allergiques de la religion, force est de constater qu'un jour de repos permet de donner un sens à sa vie plus profond.
Les périodes pendant lesquelles les hommes travaillaient le plus sans réfléchir étaient les périodes les plus inégalitaires.
L'idée d'égalité est importante dans ce combat contre le travail le dimanche.
Le travail dominical précarise plus que n'enrichit.
De l'argent oui, mais à quel prix? l'argent est fait pour échanger des biens qui sont profitables à l"homme.
Le travail le dimanche entraîne l'homme dans la confusion et la course au moindre gain.
travailler le dimanche signifie sacrifier un repos, une sortie, un loisir, une vie de famille, tout un ensemble d'activités qui structurent la vie d'un homme en construction.
Le dimanche travaillé signifie que certains peuvent ne pas travailler, tandis que d'autres sont obligés?
On voit bien que le principe d'égalité pourtant défendu par les UMP est largement mis à mal si on réfléchit d'un point de vue humain et non économique et complaisant : le travail du dimanche arrange de plus en plus les personnes sans convictions qui ont les moyens pour consommer même le dimanche.
Le dimanche ouvrée c'est une véritable division de la société en 2, à la marxiste.
 
Abus
    pas intéressant
    intéressant
avril 18, 2008 | url
Avis : +9

Jacques said:

Tout le monde s'inquiète de son pouvoir d'achat, la solution est le travail du dimanche?
De plus en plus de personnes n'arrivent plus à joindre correctement les fins de mois, nous voulons encore les endettées plus par une surconsommation.
Comment peut on croire que les salariés pourront choisir librement et sans contrainte de la part de leur patron ou petit chef de travailler le dimanche. Nous sommes des naïfs, regardons ce qui se passe dans les entreprises depuis 15 ans avec toujours plus faisons plus .
 
Abus
    pas intéressant
    intéressant
février 15, 2008
Avis : +2

Michel Janva said:

Le principal argument est celui-ci : tant que ce jour reste férié (et que l'obligation dominicale n'est pas entravée), le travail du dimanche ne doit pas poser de problème. Et pourtant, sans tomber dans le pharisaïsme qui interdirait toute activité sous prétexte de "repos dominical", il nous semble bien qu'il s'agisse ici d'un choix de société. Et le Pape l'explicite :

"Le dimanche est en lui-même l?excellence de l?action de grâce, il ne doit pas seulement se refermer sur le foyer, mais bien évidemment s?ouvrir à la soif du Christ sur la Croix. Ce jour-là doit non seulement être sanctifié, mais s?affirmer en une zone temporelle de joie, de repos, de prière et de service selon l?appel singulier de chacun".

En somme, tout travail non nécessaire n'a pas à être accompli le dimanche, réservé non seulement à la sanctification, mais à la vie de famille et à l'exercice de la charité, etc. C'est pourquoi le pouvoir d'achat (raison fallacieuse comme l'argument du volontariat) ne peut pas être considéré comme une raison suffisante au travail du dimanche (au contraire du médecin ou du gendarme). D'ailleurs, le compendium du catéchisme est assez explicite :

"453. Comment sanctifie-t-on le dimanche?

Les chrétiens sanctifient le dimanche et les autres fêtes de précepte en participant à l?Eucharistie du Seigneur et en s?abstenant aussi des activités qui empêchent de rendre le culte à Dieu, qui troublent la joie propre au jour du Seigneur et la nécessaire détente de l?esprit et du corps. Peuvent être accomplies ce jour-là les activités liées aux nécessités familiales ou aux services de grande utilité sociale, à condition qu?elles ne constituent pas des habitudes préjudiciables à la sanctification du dimanche, ni à la vie de famille ou à la santé.

454. Pourquoi la reconnaissance civile du dimanche comme jour festif est-elle importante?

Pour que soit donnée à tous la possibilité effective de jouir d?un repos suffisant et d?un temps libre permettant de cultiver la vie religieuse, familiale, culturelle et sociale; de disposer d?un temps propice à la méditation, à la réflexion, au silence et à l?étude; de se consacrer aux bonnes ?uvres, en particulier au profit des malades et des personnes âgées."

 
Abus
    pas intéressant
    intéressant
décembre 04, 2007 | url
Avis : +7

Joseph T said:

Ils doivent être affilié à l'église officielle chinoise, celle qui est à la botte du parti, ces "catholiques de l'UMP" !

Pour ceux qui sont en lien avec l'église de Rome, celle du Pape, les choses sont claires :

Extrait du compendium de l'église catholique : "454 ? Pourquoi la reconnaissance civile du dimanche comme jour festif est-elle importante ? Pour que soit donnée à tous, la possibilité effective de jouir d'un REPOS suffisant et d'un TEMPS LIBRE permettant de cultiver la vie religieuse, familiale, culturelle et sociale ; de disposer d'un temps propice à la méditation, à la réflexion, au silence et à l'étude ; de SE CONSACRER AUX BONNES ?UVRES, en particulier au profit des malades et des personnes âgées."

Les bonnes ?uvres ne s'entendant pas, à priori, pour pousser le caddy dans le centre commercial !
 
Abus
    pas intéressant
    intéressant
décembre 04, 2007
Avis : +6

Jeanne said:

Alors je suis pas catho mais pour une fois je suis contente de rencontrer des vrais catholiques : Bravo Marion ! Je vois qu'au nom d'une fausse tolérance "les catholiques à l'UMP" se font les victimes consentantes et militantes de l'idéologie ambiante... Et puis comme si pour stabiliser une économie il fallait consommer plus (très écolo d'ailleurs ça...) il faut surtout consommer mieux. J'aime bien cette idée de sucre et de sel en tout cas, c'est tout à fait ça... Un catholicisme très pralineux à l'UMP...
Heureusement je connais aussi des catholiques vraiment engagés dans les rangs de l'UMP. Pas très nombreux cependant.
Jeanne


 
Abus
    pas intéressant
    intéressant
décembre 04, 2007
Avis : +2

Mahieu said:

Franchement je me demande qui sont ces gens qui se permettent de jeter des anathèmes sur les rédacteurs de ce blog !

Vous n'acceptez donc aucun débat ?

Marion, chaque acte du chrétien est une prière comme le disait Saint Augustin : "Ton désir c'est ta prière"
Aussi sur ce blog comme ailleurs les chrétiens qui s'engagent accomplissent une forme de prière. Vous devriez réfléchir avant de traiter les autres de mauvais croyants, je ne suis pas sûr que cela soit très charitable...

 
Abus
    pas intéressant
    intéressant
décembre 04, 2007
Avis : +1

Marion said:

En réponse à votre note "NDR : un parti politique n'est pas un lieu pour prier. Il s'agit pour nous de porter la voix des catholiques au sein d'un parti.". Je m'inscris moi aussi en faux avec votre point de vue :
Ce n'est pas simplement votre voix de catholique que vous faites entendre, mais le Christ que vous mettez ou non au coeur de vos vies...En tant que catholique je ne connais pas de lieu où je m'interdise de prier avec d'autres catholiques et si je me réunis avec d'autres catholiques au sein d'un parti je ne peux pas imaginer que nous ne priions pas ensemble lors de ces occasions. Sans cela le fait d'être catholique n'a plus aucun sens. Notre doctrine est incarnée, le Christ est notre chemin, et notre communion est spirituelle ou elle n'est pas. Cela laisse peut être entendre pour finir une chose c'est que vous voudriez réduire votre foi à une simple doctrine... Si cela est voulu vous devriez au lieu de vous présenter comme les Catholiques de l'UMP, designez vous sous le terme de "groupe d'inspiration catholique".. Et naturellement j'attends de vous beaucoup mieux que cela. Comme dit Clavel reprenant les propos du Christ... Le Christ a voulu que les chrétiens soient le sel de la Terre, ils en sont devenus..le sucre.


 
Abus
    pas intéressant
    intéressant
décembre 04, 2007
Avis : +1

Jean said:

Je soutiens entièrement les auteurs de ce blog.

Certaines familles ont besoin d'un supplément de ressources parfois temporaire.
Évidemment une telle mesure présente des risques de dérives mais en soi elle est juste. On ne va pas se priver d'une mesure potentiellement utile sous prétexte qu'elle pourrait dériver, sinon on s'interdit toute évolution !

 
Abus
    pas intéressant
    intéressant
décembre 04, 2007
Avis : -3

François said:

Comme d'habitude, on joue sur les mots :
1. Cela ne change pas le caractère habituel du dimanche férié ... mais c'est un bon début. D'autre part, tout le monde sait ce qu'en la matière volontariat veut dire ...
2. D'un point de vue purement économique, le fait que le salaire double va avantager les grosses chaînes de distribution et désavantager les petits commerces déjà mal en point. Mais, bon, ce sont les amis de Sarkozy !
3. Le plus grave, c'est un choix de société qui s'en va. Le principe du dimanche réservé aux activités en famille (qui est, il faut le rappeler, la cellule de base de toute société) n'existera plus. J'ai bien peur que cela n'ait été la volonté de départ.
C'est bien cela qui s'oppose à la doctrine catholique.
4. Enfin, à qui fera-t-on croire que parce que des magasins sont ouverts le dimanche on consomme plus ? Personnellement, ce que je peux dépenser le dimanche ne l'est pas dans la semaine et inversement. Faire miroiter une augmentation de pouvoir d'achat grâce à cela n'est que fantasme et illusion !

 
Abus
    pas intéressant
    intéressant
décembre 04, 2007
Avis : +4

Pierre said:

Les catholiques de l'UMP soutiennent le travail du dimanche...
Bien-sûr ! Et les catholiques d'Act-Up soutiennent la sodomie !

 
Abus
    pas intéressant
    intéressant
décembre 04, 2007
Avis : +0

Illustrateur said:

Votre prise de position est navrante ! D'une part parce que cela semble rejoindre l'erreur classique "ma religion catholique fait partie de la sphère privée" en totale contradiction avec la foi. Ensuite et surtout comment ne voyez vous pas :
1.que c'est une mesure contre la famille. Le dimanche jour où la famille se retrouve.
2.que c'est une mesure désastreuse sur le plan psychologique et social. Dans une société de plus en plus dépressive, supprimer le repos dominical, c'est passer dans un temps purement linéaire au lieu d'un temps cyclique. Que l'on soit chrétien ou non, se poser et se reposer un jour dans la semaine... une pose dans la frénésie de consommation, une pose pour méditer...une pose pour se rencontrer.. une pose pour écouter... faire silence... prier si l'on est chrétien... Nous sommes une société qui va vers la dispersion permanente que ce soit dans le labeur ou le divertissement...
3. Supprimer l'interdit de travailler le dimanche c'est encore ruiner les petits commerces, qui eux ne peuvent se permettre d'être ouvert tous les jours de la semaine car leurs boutiques reposent sur une personne ou deux, souvent des couples... Vu le rapport Attali, je suppose qu'à l'UMP on s'en fiche...
4. Supprimer le Dimanche pour consommer plus ? Super... C'est trés écologique, hautement philosophique...Cela relève sans doute d'une profonde reflexion philosophique et sociale de votre part mais pour ma part cela m'échappe un peu.
5. Allez vous à la messe le Dimanche, messieurs les catholiques de l'UMP ? Ne pas aller à la messe du Dimanche pour la remplacer par un autre jour de la semaine ne doit se faire qu'en cas d'obligation absolue. Donner de manière fidèle et régulière un jour précis et commun de la semaine au Seigneur n'a rien à voir avec donner un jour quand on le veut bien et quand ça nous arrange... Cela dit bien que pour vous la foi est une petite affaire privée.
Avez vous des groupes de prières à l'UMP ? Je demande cela car ne vous dites pas "catholiques à l'UMP" si dans le cadre de vos rassemblements vous ne priez pas... Des catholiques qui se rassemblent sans jamais prier ne sont qu'un vulgaire groupe de pression.
Bien à vous,
LT

NDR : un parti politique n'est pas un lieu pour prier. Il s'agit pour nous de porter la voix des catholiques au sein d'un parti.
 
Abus
    pas intéressant
    intéressant
décembre 04, 2007
Avis : +6

Le Preux said:

"S'ABSTIENDRONT"

§ 2185 : Pendant le dimanche et les autres jours de fête de précepte, les fidèles s?abstiendront de se livrer à des travaux ou à des activités qui empêchent le culte dû à Dieu, la joie propre au Jour du Seigneur, la pratique des ?uvres de miséricorde et la détente convenable de l?esprit et du corps (cf. CIC, can. 1247).

Cela suffit

 
Abus
    pas intéressant
    intéressant
décembre 04, 2007
Avis : +4

Le Preux said:

Je suis outré. Que vous alliez à ce point dans l'irrespect de Dieu, c'est le fait de véritables renégats.
Je vous supplie de ne pas sacrifier ainsi au Veau d'or : attention, le salut de votre âme se joue aussi et peut-être même spécialement à cause de l'influence sur des millions de gens, en politique.

 
Abus
    pas intéressant
    intéressant
décembre 04, 2007
Avis : +0

MDT said:

"Le dimanche est en lui-même l?excellence de l?action de grâce, il ne doit pas seulement se refermer sur le foyer ,mais bien évidemment s?ouvrir à la soif du Christ sur la Croix. Ce jour-là doit non seulement être sanctifié, mais s?affirmer en une zone temporelle de joie, de repos, de prière et de service selon l?appel singulier de chacun",

Benoît XVI

 
Abus
    pas intéressant
    intéressant
décembre 04, 2007
Avis : +1

mala said:

"la libéralisation du travail dominical est elle de nature, ou non, à faciliter à tout baptisé, que ce blog représente, de sanctifier le dimanche ? "
Désolé mais la réponse n'est pas évidente. Ce qui importe c'est ce qu'on sanctifie, pas de sanctifier quelque chose coûte que coûte. Certaines familles seraient bien contentes de gagner un peu plus si le chef de famille travaillait certains dimanche.

La situation de notre pays et de certains de nos concitoyens est telle qu'il y a une nécessité sociale à travailler le Dimanche. Ce n'est pas parce que, quand on rappelle le fondement de notre foi cela va contre votre avis qu'il faut rejeter ceux qui le font en les traitant de pharisiens.

Oui, le travail le Dimanche doit rester mieux payé (nous verrons le loi gouvernementale, mais on parle déjà d'accords avec les syndicats) pour être avantageux pour le salarié et contraignant pour l'employeur, bref, pour rester une exception.
 
Abus
    pas intéressant
    intéressant
décembre 04, 2007
Avis : -2

Thibault said:

Cet article fait penser au braves pharisiens, plus préoccupés de trouver dans la lettre une justification, que dans l'esprit.

Car enfin, répondons à cette question : la libéralisation du travail dominical est elle de nature, ou non, à faciliter aux baptisés, censés être représentés par le blog de l'UMP, de sanctifier le dimanche ? La réponse est évidente, c'est non.

De plus, il ne faut pas être naïf : les relations salariés / employeurs étant ce qu'elles sont, même si le gouvernement ne l'oblige pas, l'obligation sera facilement mise en place par les employeurs qui le veulent, il n'y a qu'à regarder la situation actuelle : essayez d'aller vous faire embaucher chez Usine Center en disant que vous ne travaillez pas dimanche...

Pour ce qui est des salaires majorés, cela ne tiendra pas plus longtemps qu'en Irlande : une loi similaire y est passée sur cet argument, et bien évidemment les salaires majorés sont retombés à leur étiage normal quelques temps après. Il suffira d'attendre un peu, comme d'habitude.

Je crains même que l'article ne soit en réalité perfide : en effet, que dire de l'argument "Travailler le dimanche restera une exception, le salaire sera toujours doublé ce qui marque bien le caractère exceptionnel du travail le Dimanche" Quand on veut marquer que c'est une chose exceptionnelle, on ne commence pas par lui mettre une prime en numéraire, ou alors c'est pour dire que c'est exceptionnellement intéressant, et il s'agit donc d'une incitation réelle à travailler le dimanche. Il faudra que l'auteur s'en explique.
 
Abus
    pas intéressant
    intéressant
décembre 04, 2007
Avis : +4

Michel said:

Le travail du dimanche n'est pas un problème de participation ou non à l'Eucharistie.
C'est un problème de société, car nous allons détruire un peu plus la Famille, cellule de base de la société.
Derrière les "volontaires",il y a des maintenances (approvisionnement des magasins par exemple) que doivent assurer des non-volontaires.
Ne nous faites pas croire au nom du catéchisme de l'Eglise catholique que les patrons continueront à doubler les salaires (plus repos compensatoire) le dimanche lorsque le travail aura été banalisé ce jour-là.
 
Abus
    pas intéressant
    intéressant
décembre 04, 2007
Avis : +5

Ecrivez un commentaire
quote
bold
italicize
underline
strike
url
image
quote
quote
smile
wink
laugh
grin
angry
sad
shocked
cool
tongue
kiss
cry
Réduire l'éditeur | Agrandir l'éditeur

busy
 

Le travail du dimanche en question :
entre productivité débridée et art de vivre, un vrai choix de société 
Collectif des Amis du Dimanche, 10 rue Denis Poisson, 75017 PARIS