Accueil arrow Catégorie "Général" arrow Confrontations arrow Richard Maillé vs Vincent Lecourt
Plan du site | Rechercher | Contact | Qui sommes nous | Liens
Richard Maillé vs Vincent Lecourt Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Maillé, en direct de la désinformation.

Richard Maillé est l'auteur d'une proposition de loi - une de plus - visant à supprimer le repos dominical.

Il a commis récemment, dans les pages du journal Le Monde, un article présentant son argumentaire, qu'il partage avec un certain nombre de ses amis, Pierre Lellouche pour ne pas le nommer.

Vincent Lecourt est l'avocat qui a obtenu - entre autre - la condamnation de Conforama pour ouverture illégale. Et il contre-argumente... à coups de maillet !

 

Richard Maillé : CONTRE le dimanche

Maître Vincent Lecourt : POUR le dimanche

Issu de la tradition chrétienne, le repos hebdomadaire dominical s'est imposé avec le vote de la loi du 13 juillet 1906, établissant ce repos en faveur des employés et des ouvriers. Il est donc possible pour tout commerçant travaillant seul ou avec des membres de sa famille non salariés d'ouvrir le dimanche.  

Dès les premières lignes, les premières erreurs : le repos dominical a intégré les lois sociales sous un gouvernement on ne peut plus anti clérical qui venait de voter le principe de la séparation de l’église et de l’Etat. Il a été vôté pour les employés et non pour les ouvriers qui l’avaient antérieurement obtenus. C’est la première lutte sociale des employés. Richard Maillé voudrait-il réouvrir, avec cette affirmation pernicieuse, une guerre religieuse heureusement éteinte ?

Le code du travail dispose qu'il est interdit d'occuper plus de six jours par semaine un même salarié, que ce repos doit avoir une durée minimale de 24 heures consécutives et doit être donné le dimanche. Au niveau européen, la Cour de justice des Communautés européennes, tout en reconnaissant l'obligation d'une journée de repos, a annulé en 1996 le principe du dimanche. Spécificité française donc.

Encore une erreur, cette fois, de droit. La CJCE n’a pas condamné le principe du repos dominical. La seule chose qu’elle a condamné, c’est qu’on puisse imposer le dimanche à tous les états membres alors que chacun dispose de ses propres coutumes. Au contraire, elle a réaffirmé par l’arrêt de 1996 que chaque état membre peut tenir compte de ses particularités sociales.
Aujourd'hui, l'exception prime sur la règle puisque plus de 180 dérogations de plein droit existent. Ne parlons pas de la vingtaine de zones commerciales qui ouvrent chaque dimanche sans qu'aucune autorisation n'ait été donnée ni qu'aucun accord social n'ait été conclu. Inutile aussi de mentionner les bourgs et les chefs-lieux de canton où il est coutume de voir les commerces ouvrir le dimanche matin, avec des salariés, qu'ils aient ou non une dérogation de droit. Encore une erreur. Les exceptions, si elles sont devenues nombreuses ne sont nullement la règle. Elles ne couvrent que les secteurs économiques où l’emploi de salariés est indispensable au fonctionnement de la société (énergie, transports, santé, sécurité, culture, certaines industries qui produisent en continu…). S’agissant des zones ouvertes dans l’illégalité, c’est l’exemple typique de la république bananière. Les grosses enseignes fraudent. Elles se sont crues tout permis dès lors qu’elles remplissaient les caisses des collectivités locales avec de la taxe professionnelle. L’exemple de la Patte d’Oie d’Herblay est éloquent et la guerre pour obtenir l’implantation d’Ikea. Il appartient à l’Etat de faire respecter la Loi, ce qu’il n’a pas fait. Quel bel exemple de comportements illicites récompensés.
Cette réalité répond à un phénomène de société tout aussi important : plus de 54 % des habitants des centres-villes sont favorables à une ouverture dominicale des magasins. Les commerces qui ouvrent actuellement le dimanche réalisent plus du tiers de leur chiffre d'affaires sur cette journée. Sachant que 70 % des achats du dimanche sont exclusifs à cette journée, c'est un levier important pour notre économie. Le dimanche permet d'effectuer des achats en famille, que ce soit pour de la décoration d'intérieur ou pour du bricolage. Hypocrisie totale. Les français sont contre le fait de travailler le dimanche. C’est tout le paradoxe. Les enseignes ont également induit des comportements en ouvrant le dimanche auxquels les consommateurs se sont adaptés. Il est tout à fait possible de faire autrement, les grandes villes de province où la Loi est appliquée le démontrent. Les achats ne sont pas exclusifs à cette journée. Si vous avez besoin d’une chaise, vous l’achèterez, que ce soit un dimanche ou un jour de la semaine. D’où sortent ces chiffres alors qu’aucune étude n’a été réalisée ??? C’est pas difficile, c’est la reprise de l’argumentaire de Conforama. Du lobbying dans toute l’horreur que représente un tel déni de démocratie.

La consommation dominicale n'existe pas, il est vrai, de manière uniforme sur le territoire national. Dans toutes les zones rurales, la demande d'ouverture dominicale est moindre. Un sondage du CSA* le démontre : 67 % des Franciliens sont favorables à ces ouvertures contre 46 % des ruraux. Ces chiffres sont compréhensibles puisque la vie dans les agglomérations n'est pas la même que celle dans des départements ruraux ou semi-ruraux. Concernant le manque de temps, 61 % des Franciliens se disent très occupés la semaine, et cela se comprend : en semaine, les embouteillages autour des grandes agglomérations annihilent toute volonté de réaliser ses achats.

* NDLR : le CSA ne peut plus être considéré comme indépendant depuis l'arrivée majoritaire de Vincent Bolloré dans son capital

Pourquoi alors proposer une dérogation sur tout le pays ? L’argument du temps de transport est aussi stupide pour ceux qui ont déjà été pris dans les embouteillages des centres commerciaux le dimanche où il est impossible de traverser les zones et de se garer. Les temps de parcours sont les mêmes en province qu’à Paris puisque les centres commerciaux sont plus distants pour les consommateurs. Le temps de trajet est donc le même, sauf que le parcours ne se fait pas à la même vitesse.

IMPÉRATIF SOCIÉTAL ET ÉCONOMIQUE

De plus, un "commerce" ouvre légalement, sans autorisation, tous les dimanches, et cela depuis quelques années : le commerce en ligne, accessible 24 heures sur 24, 7 jours sur 7. Depuis le début de l'année, 19 millions de Français ont acheté sur Internet, pour 9 milliards d'euros. Plus de 4 % de l'ensemble des ventes de vêtements réalisées en France se fait sur Internet !

Oui, justement, il n’est donc pas utile de demander aux salariés de faire les frais d’une consommation qui peut s’exprimer autrement. Qui possède les principales enseignes de l’e-commerce ? Ce sont les mêmes qui ont obtenu cet amendement. Après, on peut toujours parler de briser une situation de rente alors que le gouvernement ne fait que la renforcer. J’ajoute également que l’e-commerce crée aussi des emplois.

Selon un récent sondage, 53 % des Français ne souhaitent pas travailler le dimanche. Mais pour quelle raison empêcherait-on 47 % des Français d'exercer un des droits fondamentaux de notre République : celui de travailler ? A l'heure où le pouvoir d'achat des Français doit être relancé, des centaines de salariés défilent pour pouvoir continuer à travailler le dimanche, à Plan-de-Campagne (Bouches-du-Rhône), Vélizy-Villacoublay (Yvelines) ou dans le Val-d'Oise. La question de l'ouverture dominicale, sous certaines conditions, doit se poser. Ne parlons pas des organisations syndicales qui représentent les salariés et qui, depuis quelques années, font tout pour empêcher ces mêmes salariés de travailler et, in fine, de gagner plus.

Parmi les 47% de français qui ne sont pas hostiles à travailler le dimanche, on trouve les plus misérables, eux qui sont près à accepter la précarité comme remède à leur situation. Les étudiants dont on nous rebat les oreilles des taux d’échec. Ils vont devenir des étudiants salariés du dimanche à temps partiel. La question de l’ouverture dominicale se fait sans condition. L’amendement déposé au Sénat ne suppose ni volontariat, ni majoration du salaire. Il n’y a aucun minima imposé. Comment les petits commerçants pourront ils suivre ce rythme ? Les salariés ne vont pas gagner plus. Il s’agit en réalité de régulariser une situation illégale. Il n’y aura pas d’embauche, pas de rémunération supplémentaire. Le pouvoir d’achat avancé comme argument ne résiste pas à l’analyse face à cette réalité.

L'ouverture dominicale doit permettre non seulement aux commerçants des zones concernées de ne plus aller à l'encontre du droit, mais, en plus, d'assurer une protection aux salariés et un accès au bénéfice de majorations salariales et d'un repos compensateur. Cette dérogation au repos dominical devra d'ailleurs impérativement se faire sur la base du volontariat des salariés. Face à ce double impératif sociétal et économique, il nous faut limiter le champ d'application de l'ouverture dominicale aux grandes zones agglomérées, en excluant la grande distribution. Le cynisme le plus total : Monsieur MALLIE propose t’il également « de légaliser le cannabis pour permettre aux consommateurs de ne plus aller à l’encontre du droit ? Il parle d’un volontariat. Où est-il dans le texte ? Comment le garantir ?Il parle d’une majoration salariale. Elle n’existe pas dans le texte. Il parle d’un repos compensateur. Il s’agit simplement d’une journée de repos un autre jour, pas d’un jour de repos supplémentaire. Où est la limitation aux grandes zones agglomérées ? Quel est ce nouveau concept ? S’agit il d’une conception qui s’articule avec l’aménagement du territoire ou va-t-elle encore renforcer les inégalités sur ce terrain entre les zones rurales et les zones urbaines ? Il veut exclure la grande distribution ? Alinea, c’est pourtant le groupe Auchan. Conforama, c’est le groupe PPR… D’autres géants qui, pour contourner cette règle n’auront qu’à éclater leurs activités.

Il appartiendra aux partenaires sociaux, au représentant de l'Etat et aux instances consulaires de s'entendre afin de définir un périmètre qui fera, ou non, l'objet d'une ouverture dominicale, site par site. La démocratie participative* : nous ne faisons pas qu'en parler ; nous l'appliquons.

NDLR : comme le traité européen, sans doute ?

La preuve, un amendement passe en urgence pour éviter aux copains d’avoir à payer les astreintes financières prononcées par des tribunaux qui demandent le respect de la Loi qu’ils ont délibérément choisi d’ignorer. Faut-il rappeler qu’en 2000, le code du travail prévoyait de faire respecter cette règle au profit de l’Etat qui devait empocher les astreintes ??? C’est mieux que les radars sur les routes, sauf que le public n’est pas le même.

Tenons compte non seulement des intérêts des consommateurs et des employés, mais aussi des données sociales et économiques : une loi nécessaire est une loi qui couronne les évolutions de la société.

La seule chose que cette Loi viendrait couronner, c’est les comportements illicites. La cerise sur un gros gâteau. Au niveau social et économique, il n’y a rien à attendre de cette mesure de positif. Demain, il sera trop tard pour revenir en arrière.

Rétrolien(0)
Commentaires (29)add comment

yves said:

Travail du dimanche=Augmentation des frais fixes de l'entreprise sans augmentation de chiffre d'affaire=reduction des heures travaillées=pertes d'emplois a moyens termes.
 
Abus
    pas intéressant
    intéressant
août 07, 2009
Avis : +2

vincent lecourt said:

Rien ne s'y oppose si la société était dans l'illégalité.
Rapprochez vous d'un conseil, qu'il soit délégué syndical ou avocat pour avoir un avis à partir de votre dossier.
 
Abus
    pas intéressant
    intéressant
avril 19, 2009
Avis : +0

samy said:

bjr maitre je travaille dans une enseigne d'electromenager à fresnes.je n'ai jamais signé un papier pour travailler le dimanche et donc j'ai fait six anx de dimanche depuis decembre 2000.je touchais une indemnité minable pour le dimanche.est-ce que je peux faire un procés à cette société avant qu'il n'y est prescription.merci pour le reponse
 
Abus
    pas intéressant
    intéressant
avril 19, 2009
Avis : +0

CITOYEN said:

Jean Glavany, ancien Ministre, ainsi que d?autres Députés PS, sont aux côtés des citoyens blogeurs, pour combattre le projet de loi Richard Maillé, qui concerne le travail le dimanche?

C?est sur A.D.A, c?est là :

http://rpubliquejetaime.typepad.fr/antidote_dmocratique_anti/2008/12/travail-le-dimanche-échange-de-correspondances-entre-jean-glavany-ancien-ministre-député-socialiste-.html
 
Abus
    pas intéressant
    intéressant
décembre 06, 2008 | url
Avis : +0

vincent lecourt said:

@ titi

Je n'avais pas vu votre commentaire pourtant ancien. C'est bien dommage car il y a de quoi y répondre.

Il semble d'abord bien que l'étude du CREDOC me donne raison sur les prétendus "effets bénéfiques" de cette mesure.

Quant à votre vision de FO, elle est non seulement simpliste mais aussi contraire aux faits.

N'avez vous pas vu que FO a récemment offert à Casto de lui restituer les 2.000.000 d'Euros de condamnations à la condition de s'engager à respecter la Loi et à reverser cette somme aux salariés de l'enseigne qui seront impactés par un retour à la normale.

Elle a déjà restitué à l'enseigne CASA 240.000 Euros sur 300.000 obtenus l'an passé sur un accord de ce type, l'enseigne s'étant engagé à ce qu'il n'y ait pas de casse sociale, qu'il y ait une ouverture de négociation salariale et avait fermé le dimanche.

Castorama n'a pas même répondu à cette offre claire alors même qu'elle prétend se battre pour ses salariés qui profiteraient ainsi directement de ces sommes.

Continuez à ne croire que ce que vous voulez croire.

Vous étonnez vous seulement des sommes que ces enseignes sont prêtes à payer pour continuer à travailler le dimanche ? Pensez vous seulement qu'elles le font pour leurs salariés ou leurs consommateurs ?
 
Abus
    pas intéressant
    intéressant
décembre 02, 2008
Avis : +1

gladine said:

Monsieur Maillé, j'ai écouté vos arguments censés justifier le travail dominical des commerçants. Je suisconsternée par le contenu simpliste des 2 phrases que vous avez prononcées; "Ils veulent travailler plus pour gagner plus ces jeunes et beaucoup de personnes veulent faire leurs courses le dimanche."
Il est redoutable de constater combien l'infantiliste et la perdition de l'imaginaire sont savamment pensés par nos décideurs réduisent l'individu à un gros ventre qui ne sait plus faire autre chose que d'acheter, acheter!
A chaque fois que vous souhaitez acheter demandez vous si vous en avez besoin, yes we can do it!
 
Abus
    pas intéressant
    intéressant
décembre 01, 2008
Avis : -2
..., Ce commentaire est noté comme non-intéressant. [Afficher]

hervé said:

c'est total bidon,je vous ai fait passer de -1 a +1 en 20secondes et pourtant dieu sait que je ne trouve pas vos commentaires intéressants!!!
 
Abus
    pas intéressant
    intéressant
octobre 23, 2008
Avis : +0

hervé said:

monsieur calvet,eh bien votre site est mal foutu,en effet je vois que vous a +1,je vote commentaire pas intéressant vous tombez a 0,je reéssaie de votez commentaire pas intéressant,ça ne marche pas:normal(ça marque,vous avez déja donné votre avis sur ce commentaire).par contre s'il me vient l'idée de vous remettre a + 1,eh bien ça marche,là le fait que j'ai déja voté eh bien c'est oublié.bah monsieur calvet c'est pas un peu bizarre non mais...
 
Abus
    pas intéressant
    intéressant
octobre 23, 2008
Avis : +2

Admin-Paul said:

@Hervé,
Merci de réfléchir deux minutes, ou davantage, avant d'écrire n'importe quoi. Le système de vote est fait de telle façon qu'on ne peut pas voter plus d'une fois pour le même post, pour éviter les tricheurs.
Paul Calvet
Admin www.travail-dimanche.com
 
Abus
    pas intéressant
    intéressant
octobre 22, 2008
Avis : +0

hervé said:

Comme c'est bizarre,on peut voter plusieurs fois dans le sens de fo et lecourt,mais dans l'autre sens c'est pas possible.BIZARRE...
 
Abus
    pas intéressant
    intéressant
octobre 22, 2008
Avis : -2

papjack said:

Connaissez vous la répartition du chiffre d'affaire en semaine des société commerciales ?
Quel est l'impacte des ouvertures le Dimanche ?
La masse financière disponible des consommateurs est-elle limitée ?
Le conjoncture actuelle qui vise la récession est-elle favorable à une ouverture 7/7 qui est forcément liée à des frais fixes qui seront en augmentation de 1/7.
Les ERP sont assujettis à des règles de sécurité : seront-elles assurées le dimanche ?
Le CA Ht au m2 va-t-il augmenter?
Les frais engagée par les salariés pour leur travail vont croitre (multiplication par deux dans les deux ans !! le saviez vous ????
Enfin en 2012 le nombre d'accédants à l'emploi va être déficitaire de 130 000 par semestre.
Le montant disponible va en conséquence diminuer.
Etc .... et en conséquence, socialement , le jeux n'en vaut pas la chandelle....
Travail étudiant !!!!!
Précarité organisée !!!!
Moyen de pression sociale pour faire partir les salariés .....
Autant de "...." pour vos réflexions .
Agitez le bocal des énarques à la tête creuse SVP.

 
Abus
    pas intéressant
    intéressant
octobre 22, 2008
Avis : +5

MEILLERAY said:

travailler plus, pour gagner plus ,pour consommer plus pour polluer plus , pour finir plus vite au cimetière.
Et je fais comment moi le dimanche pour constituer mon équipe de foot si tout le monde travaille!
 
Abus
    pas intéressant
    intéressant
octobre 15, 2008
Avis : +4

MEILLERAY said:

IL FAUT
 
Abus
    pas intéressant
    intéressant
octobre 15, 2008
Avis : +0

aurelien said:

D'ailleurs, pour vous facilité la vie, pourquoi ne pas ouvrir les magasins la nuit, ca vous laissera le samedi en totale liberté pour profiter encore plus de votre famille .... au détriment des notres une nouvelle fois. Regardez la réalité de l'ile de france. Pour faire 30km de transport Paris-Banlieue, il faut 1h30 (si on ne compte pas les retards de train ou autres) quand je finis le travail à 17h30, je rentre au minimum à 19H. Vous connaissez beaucoup de personne qui après une journée de 8h avec 3h de transport en plus, se permettent de courir dans les magasins. Il n'y aura pas de report des achats en semaine, vous le savez bien, c'est la société qui l'empêche; vous allez juste reporter les achats sur le samedi et créer des conditions de travail difficile, des tensions et du stress pour nos clients.
 
Abus
    pas intéressant
    intéressant
mai 31, 2008
Avis : +1

aurelien said:

Eh ben, monsieur lecourt, si les franciliens devaient se ruer dans les magasins le samedi exclusivement, je vous donne pas 1 mois pour regretter vos propos. Vous faites souvent vos courses le samedi? c'est une horreur et pour les salariés du commerce, c'est un jour obligatoire mais la, ca ne vous dérange pas. Que penserez vous si demain les magasins ouvraient de 9h à 17h du lundi au vendredi (comme les administrations)? Quand iriez vous faire vos courses? Il n'y a pas d'égalité sur le travail car certains restent privilégiés. Si moi demain, dans le cas de fermeture globale des magasins, je desirerais magasiner avec mes enfants, je serais d'en l'incapacité puisque obliger de travailler le samedi pour vous servir. Quelle image donnée alors à la famille? C'est assez facile de donner des leçons de morale dans le cas présent mais dans la réalité, il n'y aura plus de promenade familiale pour nos salariés. Et ne dite pas que vous nous comprennez, c'est faux, FO a pensé à renflouer ses comptes au détriment des salariés.
 
Abus
    pas intéressant
    intéressant
mai 31, 2008
Avis : +0

vincent lecourt said:

J'entends bien, Mme Rouch.
Je me bats pour qu'il ne soit pas nécessaire d'avoir à travailler le dimanche pour joindre les deux bouts pour les salariés. J'estime qu'un emploi qualifié (ceux de Leroy le sont) doit apporter un salaire permettant de vivre dignement, sans avoir besoin de renoncer au bénéfice de la journée de repos commune à la société. J'estime également que dans les grandes enseignes, c'est question d'organisation.
Que craint Leroy Merlin aujourd'hui ? Castorama ou ses autres concurrents. Pas la fermeture du dimanche, si ces concurrents s'alignent.
Le report sur la semaine des achats se fera, peut être pas sans difficulté au début mais mécaniquement par la suite.
Le Chiffr d'affaires et les résultats resteront les mêmes. Il n'y a donc pas de raison que les salaires ou les salariés soient sacrifiés.
 
Abus
    pas intéressant
    intéressant
avril 22, 2008
Avis : +2

corinne rouch said:

Maitre lecourt,
je ne suis pas en coére aprés vous, apres tout vous faites votre travaille.
Mais je pense qu'il serait bien qu'une loi soit voter une bonne fois pour toute sur le travail du dimanche et je vous rejoins sur la lois pour l'ameublement.
je voudrais bien que la lois oblige les enseignes a agir comme Leroy Merlin.
volontariat travailler 8h payer 16 et 2 jours de repos dans la semaine.
je me bats pour mes enfants et aussi pour ceux qui on besoin de cette remuneration supplementaire pour mieux vivre.
je pense que mon combat est bon seuleument si toutes les enseignes respectent leur employés.
cordialement corinne rouch
p.s j'etais au tribunal le 17/04/08
 
Abus
    pas intéressant
    intéressant
avril 21, 2008
Avis : +3

FLORENCE said:

si la remuneration du dimanche favorise le travaille ce jour la il y aurait tout le monde qui ferait ce jour et ce n est pas le cas... rappelons qu a leroy merlin la majorite des employes du dimanche restent des etudiants ou mere de famille qui veulent travailler juste un jour par semaine et le dimanche car sur 12 mois travailles ( dimanche jour ferie) avec les primes représentent pour ces personnes un salaire de 900 euros net par mois la valeur d un contrat de 30h dans la restauration rapide et voila les horraires de travaille .....il faut arreter de faire n importe quoi....et de plus pour les volontaires mon exemple 300 euros net en plus par mois plus prime par consequence et prime au chiffre d affaire par conséquence.....je n ai aucun bénéfice a ce que mon magasin ferme le dimanche ....sinon des pertes sèche et irrecuperable....maintenant pour ce qui est de la nouvelle loi j ai envie de vous dire si il y a eut un loupé par rapport a l ameublement vous vous sentez pas un peu concerné de n avoir rien fait au lieu d attaquer a tout va les enseignes qui ouvraient le dimanche c est la qu il fallait combattre pour une loi juste et equitable comme dit notre cher président VOLONTERIAT aucune obligation pour la personne qui ne veut pas travailler le dimanche PAYER DOUBLE AVEC UN JOUR DE RECUPERATION DANS LA SEMAINE POUR AVOIR TOUJOURS 2 JOURS DE REPOS HEBDOMAIRE.....J AI CONFIANCE A MON ENTREPRISE CAR ELLE A TOUJOURS ETE HONNETE AVEC NOUS ET AU PLUS JUSTE A NOTRE VIE SOCIALE d autant plus qu a leroy merlin nous pointons nos heures de travailles et nous sommes payer au centième près...... pour le fonctionnemet de la société cela ne se base pas que sur un jour de repos et heureusement.......par contre sur le pouvoir d achat cela est beacoup plus important surtout actuellement...la vie est dur pour tout le monde...il ne fait pas bon vivre en ce moment......et je voudrais quand meme maitre lecourt que vous me repondiez a ma question qui va payer les pots cassés les pertes de salaires ?? fo j espere vu le pécule qui c est fait sur le dos des salariés....puisqu ils se disent nous défendre alors défendez notre pouvoir d achat...tenez parole versez nous l argent perdu aux gents qui ont perdus gros...
 
Abus
    pas intéressant
    intéressant
avril 19, 2008
Avis : +2

vincent lecourt said:

Je suis d'accord avec vous Florence. Je n'ai rien contre un autre jour dans la semaine à une seule condition que ce soit un jour commun à l'ensemble de la société et de ses activités à l'exception de celles qui sont indispensables, ce qui est le cas.

Il semble qu'aujourd'hui le jour choisi est le dimanche, pour des raisons historiques et sociologiques. Si cela devait devenir le vendredi, je m'en arrangerai très bien.

Encore une fois, ce n'est pas la sauvegarde d'une journée, mais la sauvegarde d'un fonctionnement de la société.

Je vous encourage à la lecture des rapports du Conseil Economique et Social.
 
Abus
    pas intéressant
    intéressant
avril 19, 2008
Avis : -2
Florence, Ce commentaire est noté comme non-intéressant. [Afficher]

FLORENCE said:

pourquoi choisir une profession qui travaille le dimanche..alors cela veut dire mr ben oui qu on ne peut meme plus etre libre de choisir le metier que l on veut faire...quel dictature...ok d accord pour le droit au repos...mais pourquoi le dimanche seulement on n est pas fatigue que le dimanche .....et pourquoi pas le mercredi ou le samedi ou le lundi ou le mardi etc.....pour ceux qui veulent travailler le dimanche laisser nous la liberte de choisir...et dans la profession choisit bien sur avec des conditions logiques pour l employe salaire double recuperation volontariat. quand tout peut etre si simple pourquoi tout complique.....pourquoi a ce moment la la restauration doit ouvrir le dimanche ce n est pas du repos pour ces gens qui travaillent et les salles de sport et les policiers,gendarmerie et les personnes de la sante et pompier puisque que l on ne peut rien faire le dimanche laissez ces gens se reposer aussi...plus de tele le dimanche tout le monde au repos...quelle tristesse le dimanche apres cela...
vive la liberte de choisir de travailler quand que l on veut messieurs.
 
Abus
    pas intéressant
    intéressant
avril 19, 2008
Avis : +4

FLORENCE said:

vos tirades ditent au tribunal du par coeur et du dit et redit pour n importe quel enseigne.....non a leroy merlin on nous oblige pas a travailler le dimanche,non nous sommes pas sequestres,nous sommes des employes de la semaine volontaire et les extras et meres de famille ont choisis leurs contrat...leur vie....
MAIS POURQUOI VOUS FAITES CELA ...MOI AUSSI J ATTENDS QUE L ON REPOND A MA QUESTION...EST CE QUE FO AVEC TOUT L ARGENT QU ELLE RAMASSE VA ME PAYER TOUS LES MOIS MES 300 EUROS NET PERDU ET SANS PARLE DE MES PRIMES...POURQUOI TOUCHEZ LE POUVOIR D ACHATS DES EMPLOYES QUI VEULENT TRAVAILLER ET QUI ONT DEMANDE RIEN A PERSONNE...SORTEZ MOI UNE SEULE PREUVE D UNE PERSONNE TRAVAILLANT A LEROY MERLIN ET NON SYNDIQUE QUI S EST PLAINTE....
CELA EST TELLEMENT FACILE DE DIRE DE TELS PROPOS CAR HELAS ON NE PEUT RIEN DIRE DANS UN TRIBUNAL ON DOIT AVALER CES PROPOS QUI ONT UN GOUT AMER......JE N OUBLIRAI PAS DE VOUR REMERCIEZ LORSQUE MON FILS AURA BESOIN DE QUELQUES CHOSES ET QUE JE NE POURRAI PAS LUI PAYER...AINSI QUE TOUS LES EXTRAS QUI NE POURRONT PLUS POURSUIVRE LEURS ETUDES FAUTES DE MOYENS ET D AIDE....SYNDICAT DOIT DISPARAITRE DU DICTIONNAIRE CAR POUR DES VRAIS PROBLEMES IL NE SONT PAS LA...HARCELEMENT DANS CERTAINE ENTREPRISE....SOUS PAYER DANS PAS MAL D ENTREPRISE MAIS A LEROY MERLIN LE SALAIRE DE BASE EST CORRECTE.....TRAVAILLE DE NUIT SOUS PAYER....DANS CERTAINE ENTREPRISE OBLIGATION DE TRAVAILLE LE DIMANCHE SANS ETRE RENUMERE CORRECTEMENT SANS RECUPERATION ET SANS ETRE VOLONTAIRE ET CE N EST PAS LE CAS A LEROY MERLIN ET VOUS LE SAVEZ TRES BIEN......ARRETEZ DE VOULOIR NOUS SEQUESTREZ LE DIMANCHE A LA MAISON POUR CEUX QUI ONT ENVIES DE TRAVAILLER IL Y A D AUTRE JOUR DANS LA SEMAINE POUR ETRE AUSSI A LA MAISON.....
 
Abus
    pas intéressant
    intéressant
avril 19, 2008
Avis : +3

vincent.lecourt said:

J'attends toujours que vous m'indiquiez les propos mensongers tenus à l'audience.
 
Abus
    pas intéressant
    intéressant
avril 18, 2008
Avis : -3

FLORENCE said:

MESSIEURS LES SYNDICATS QUI ETES-VOUS AU JUSTE JE NE VOUS CONNAIS PAS JE NE VOUS AI JAMAIS VU ET JE N AI JAMAIS DIALOGUE AVEC VOUS...VOUS FAITES DES PROPOS MENSONGEES EXEMPLE SUR LE SIMPLE DIT QUE DES CONSEILLERS DE VENTE PORTAIENT LA CRAVATTE LORS DE LA MANIF DU 18/04/08 ET VOUS DISIEZ QUE DANS NOS MAGASINS ON AVAIT DES CONSEILLERS DE VENTE SANS CRAVATTE.. ETES VOUS VENUS DANS NOTRE ENSEIGNE VERRIFIER CAR JE CROIS QUE SI C ETAIT LE CAS VOUS N AUREZ PAS DIT DE TELS SORNETTE...DE PLUS ON NOUS A PAS HARCELE POUR DEFENDRE NOTRE POUVOIR D ACHAT ET NOTRE LIBERTE DE CHOISIR
EH OUI 17 ANS QUE JE TRAVAILLE A LEROY MERLIN LA SEMAINE LE DIMANCHE ET MEME LES JOURS FERIE... ET J AI CHOISI JE VIS TRES BIEN ET MA FAMILLE SE PORTE TRES BIEN ET L EDUCATION DE MON FILS N A JAMAIS ETE A L ABANDON...JE VOUS RASSURE JE NE SUIS PAS MENOTTEE ET JE NE SUIS PAS PRISE EN OTAGE SAUF PAR FO....VOUS NE DEFENDEZ PAS NOTRE BIEN VOUS DEFENDEZ VOS CAISSE IL FAUT BIEN LES REMPLIR AVANT QUE LES LOIS PASSENT A L AVANTAGE DES OUVRIERS ET EMPLOYES....OUI AU VOLONTARIAT OUI A L OUVERTURE DES DIMANCHE OUI A LA LIBERTE DE CHOISIR OUI A LA RECUPERATION DU DIMANCHE TRAVAILLE OUI AU DIMANCHE PAYE DOUBLE OUI A DES EMPLOIS POUR DES JEUNES QUI PAYENT LEURS ETUDES ET LEURS LOGEMENTS ECT...ET DE PLUS SE FONT UNE EXPERIENCE DU MARCHE DU TRAVAILLE.NE CONFONDEZ PAS TOUT MESSIEURS LES SYNDICATS..NOUS AVONS EUT UNE PERSONNE DE FO QUI N A PAS OUBLIE DE VIDER LES CAISSES DU CE....TOUT TOURNE AUTOUR DE L ARGENT ...NE TOUCHEZ PAS A MON JOB JE NE TOUCHE PAS AU VOTRE...CE MATIN J ETAIS AU TRIBUNAL DE PONTOISE QUEL ABERATION LES PROPOS TENUS JE SUIS OUTREE VOUS ALLEZ ME RETIRER MON POUVOIR D ACHAT SI C EST LE CAS J ESPERE QUE VOS CAISSE VONT ME DONNER MES 300 EUROS QUE JE VAIS PERDRE...LE DIMANCHE EST UN JOUR COMME LES AUTRES A CE MOMENT LA POURQUOI TRAVAILLER LE MERCREDI QUI EST LE JOUR DE REPOS DES ENFANTS....ET LE SAMEDI LE 1ER JOUR DU WEEK END...SOYEZ LOGIQUE ....ESSAYEZ PLUTOT DE DEFENDRE LA FUTUR LOIS QUI VA ETRE DEPOUSSIERE CELA EST VOTRE TRAVAILLE ET VOTRE COMBAT POUR QUE TOUT LE MONDE S Y RETROUVE : VOLONTARIAT, RECUPERATION, PAYEZ DOUBLE,PRIME D INTERESSEMENT POUR L EMPLOYE, ET POURQUOI PAS DE FAIRE EN SORTE QUE CES PRIMES RENTRENT DANS NOS SALAIRES POUR NOS RETRAITES VOILA DES SUJETS A DEFENDRE...CHEZ LEROY MERLIN IL FAIT BON A Y VIVRE...LEROY MERLIN= volontarait,prime,dimanche payer a 150% et compris dans notre contrat horraire,ferie payez 200%,recuperation,prime d interressement au chiffre d affaire...
connaissez vous beaucoup d enseigne qui applique ces principes...
ah oui j oubliais dans mon cdi il n y a pas marque dimanche et encore moins oblige....renseignez vous avant de dire n importe quoi...VIVE LES DIMANCHES TRAVAILLE POUR CEUX QUI VEULENT....
 
Abus
    pas intéressant
    intéressant
avril 18, 2008
Avis : +2

vincent lecourt said:

Je respecte votre opinion et vous demande d'en faire de même.

Vous dites que chez Leroy, c'est génial. Vous n'êtes pas forcée, vous êtes volontaire, bien payée, pouvez faire carrière.

Si vous étiez au tribunal ce matin, n'avez vous pas entendu vos deux avocats plaider en expliquant les règles de la concurrence.
Le jour où une enseigne est autorisée à ouvrir le dimanche, les règles de la concurrence imposent de le permettre à toutes les autres enseignes du secteur (arrêt Ekima du Conseil d'Etat).

Vous ne voyez que votre seule situation. Vous ne savez rien des autres salariés des autres enseignes, de leurs conditions de travail. C'est ce qui vous différencie sans doute d'une organisation syndicale qui n'est pas là pour protéger les gros, mais pour protéger les petits, ceux qui travaillent par exemple chez le quincailler du coin.

Regardez bien aussi ce qui s'est passsé dans l'ameublement à l'issue de la loi Chatel.

Il n' y a plus de volontariat, plus de majoration le dimanche, plus de délai de prévenance, plus de journée de récupération. Le gouvernement avait promis de revoir la copie au printemps alors que Mme Lagarde a annoncé que ce point ne serait finalement plus abordé, selon le Figaro dont on est certain qu'ilne s'agit pas d'une littérature de gauchiste...

Demandez à l'inspection du travail si votre accord de réduction du temps de travail s'applique ou non au travail habituel du dimanche. Vous ne serez pas surprise d'apprendre que non.
Je cite ma source : arrêt de la Chambre sociale de la Cour de cassation du 12 juillet 2006 (pourvoi 04-46420) accessible sur le site légifrance. J'espère que parmi les étudiants qui bossent le dimanche, il y en a un qui fait du droit. demandez lui un commentaire d'arrêt sur cette espèce qui concerne Conforama mais dont la portée est beaucoup plus large et s'applique à votre enseigne.

Ainsi, lorsque vous demanderez à votre empoyeur de l'appliquer, il pourra vous rire au nez en vous demandant d'aller plutôt bosser.

Vouloir ouvrir les commerces et les services le dimanche - c'est la proposition de Loi de M. Mallié - qui sera discutée le mois prochain, c'est assumer des conséquences sociales délétères et néfastes à court, moyen et long terme, sans effet sur l'économie.

C'est mon opinion. Elle est étayée par de nombreuses études, la lecture de tout ce qui a été produit sur ce sujet depuis plus d'un an et demi maintenant. Vous avez le droit d'avoir la vôtre et de vous exprimer. Il est cependant inutile de m'affubler de noms d'oiseaux.

Le faire nuit à l'expression de vos idées.
 
Abus
    pas intéressant
    intéressant
avril 18, 2008
Avis : +0

Karlz said:

Oui, oui, oui, abolissons la déclaration des droits de l'Homme, c'est trop vieux, et aussi le Code Civil, ça date de 1800 pour une bonne part, à la poubelle ! Et puis les 10 comandements la bible le coran et la torah !

Oui, oui, oui, au travail tous les dimanche des étudiants, et des gosses, aussi, à bas les jeunes, et s'ils pouvaient aller bosser en Chine, où c'est ouvert tous les dimanches, ce serait cool :
 
Abus
    pas intéressant
    intéressant
avril 17, 2008
Avis : -1

corinne rouch said:

il faut arreter évoluons avec notre temps et arretons de vivre sur des lois trop veilles.
mr lecourt n'est qu'un emmerdeur, il veut gangner sans tenir compte des avis des salariés, en un mot la democratie n'exite plus.
c'est dommage que mr lecourt reagisse comme il le fait, c'est normal que les francais ne font plus confiance aux syndicats.
oui à l'ouverture du dimanche, non a la course de la semaine
la semaine trop de chose a faire et nos enfants qui y pensent
mr lecourt, nos étudiants n'aurons plus de travail donc plus d'argent et surtout plus l'expérience du travail
 
Abus
    pas intéressant
    intéressant
avril 17, 2008
Avis : +1

ben oui ! said:

La désinformation... quand ils sont à court d'argument, souvent limite, ils se mettent à mentir...

VIVE LE DROIT AU REPOS !

Ceux qui veulent travailler le dimanche, qu'ils choisissent une profession qui le pratique.

 
Abus
    pas intéressant
    intéressant
décembre 13, 2007
Avis : -1

Ecrivez un commentaire
quote
bold
italicize
underline
strike
url
image
quote
quote
smile
wink
laugh
grin
angry
sad
shocked
cool
tongue
kiss
cry
Réduire l'éditeur | Agrandir l'éditeur

busy
 

Le travail du dimanche en question :
entre productivité débridée et art de vivre, un vrai choix de société 
Collectif des Amis du Dimanche, 10 rue Denis Poisson, 75017 PARIS