Accueil arrow Les news arrow Le bilan, un an après
Plan du site | Rechercher | Contact | Qui sommes nous | Liens
Chronique de Maître Lecourt

Nous ouvrons ici un espace dédié à Maître Lecourt, qui plaida victorieusement contre Conforama.

Il a toute liberté pour y écrire, exposer un point de vue, ou éventuellement... répondre à vos questions.

Vous pouvez adresser un mail à Maître Lecourt en cliquant sur ce lien.

Filtre     Trier     Affiche # 
Titre de la publication
Condamnation de Bricorama : l'analyse de M° Lecourt
Essai de réponse aux équations du MEDEF sur la création d’emploi par l’ouverture dominicale.
À qui le tour ?
L'affaire Bricorama
Ikea, la saga (suite)
Leroy-Merlin, le Grand Cercle : interview de Maître Lecourt
Leroy-Merlin, condamné par la Justice
Lettre ouverte du Préfet d'Ile de France
L'Etat assigne Leroy-Merlin pour faire cesser le travail du dimanche
Les dominos de Madame Debré
Nouvelles judiciaires
Nouvelle dérogation fantaisiste pour Casto
Quatrième version de la proposition Mallié : toujours catastrophique...
Mensonges ou faux semblants ?
La crise, prétexte idéal pour imposer le travail le dimanche
Condamnation de Leroy-Merlin
Carton rouge pour Ikea
Nouvelles du front judiciaire en Val d'Oise
Indemnisation, mode d’emploi
Nouvelles du front Val d'Oise
Nouvelles du front judiciaire en Val d'Oise
Nouvelles du front
Confo de nouveau condamné
35 heures, travail du dimanche, un air de déjà vu ?
On ne consommera pas plus mais simplement un jour différent
Une victoire pour le dimanche
Le sort des astreintes
Le Respect
Encore une…
De l’esprit de lucre...
Une majorité pour le travail du dimanche ?
sans le dimanche les employé d'ikea pourront pas survivre
La puissance médiatique, politique et financière des grandes enseignes
Et si c'est mon choix, de travailler le dimanche ?
Question à Maître Lecourt
 
<< Début < Précédente 1 Suivante > Fin >>
Résultats 1 - 35 sur 35
  • Tribunes du CAD  ( 22 items )
  • Présidentielles 2012  ( 42 items )
  • Hot news !  ( 30 items )
  • Bilan de la loi du 10 août  ( 60 items )

    Des promesses non tenues

    Un an après le vote de la loi Mallié (ne faudrait-il pas mieux la nommer loi Mallié-Sarkozy-Seguela-Attali), une majorité d'observateurs remarquent que les promesses du début ne sont pas tenues.

    Des évaluations négatives à très négatives...

    Du côté syndical, les organisations sont unanimes à dénoncer le volontariat illusoire, le non double-paiement, et la discrimination entre salariés : à même travail et même qualification, le travail peut être payé simple ou double suivant le côté de la rue sur laquelle on se trouve.

    Du côté patronal, les bénéfices économiques du travail dominical ne concernent qu'une très faibles minorité d'enseignes, en général des représentants de la grande distribution. Mais l'impact général sur la croissance est - comme cela était facile à prévoir - nul, et même possiblement négatif. En effet, les impacts négatifs de cette loi (distorsions de concurrence, fermetures de commerces traditionnels) n'ont pas fait l'objet d'évaluation.

    ... sauf du côté gouvernemental

    Côté gouvernemental, M. Novelli s'est fendu d'une petite visite à Plan de Campagne, un dimanche, évidemment, pour "témoigner de ma satisfaction, un an après l’application de la loi sur le travail dominical qui se déroule sous de très bons auspices […] et a parfaitement rempli son office. » et pour se féliciter de « la simplification de l’ouverture pour les communes ou les zones touristiques ». Les citoyens sont habitués au ressorts simplistes de le communication politique : même quand le bateau à couler, continuer à affirmer avec insistance qu'il flotte parfaitement, il en restera toujours quelque chose. Mais tout de même, ça agace.

    Richard Mallié peut seul être satisfait : ses enseignes de Plan de Campagne peuvent continuer à ouvrir illégalement. Ce n'est plus illégal.

  • La Résistance  ( 266 items )
  • L'actu de la PPL Mallié  ( 208 items )
  • Activités syndicales  ( 282 items )
  • Témoignages  ( 7 items )

     

  • Dernières nouvelles  ( 1084 items )

Le travail du dimanche en question :
entre productivité débridée et art de vivre, un vrai choix de société 
Collectif des Amis du Dimanche, 10 rue Denis Poisson, 75017 PARIS