Accueil arrow Carabistouilles arrow Comment le gouvernement s’est converti au travail dominical
Plan du site | Rechercher | Contact | Qui sommes nous | Liens
Comment le gouvernement s’est converti au travail dominical Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Comprendre le discours socialiste sur le travail du dimanche, ce n’est pas tout repos. 2012, c'était hier, mais les mots sont déjà très loin. En pleine compagne présidentielle, François Hollande avait alors promis de “préserver le principe du repos dominical”. En 2008, l’actuel ministre du budget, Christian Eckert, s’était fermement opposé au projet de loi porté par le gouvernement Fillon sur le sujet.

En soutenant aujourd'hui l’élargissement du travail le dimanche dans le cadre de la loi Macron, les membres du gouvernement semblent bel et bien avoir changé d'avis sur le sujet. Cela n’a pas échappé à l’oreille et à l’Oeil du 20h.

 

Rétrolien(0)
Commentaires (0)add comment

Ecrivez un commentaire
quote
bold
italicize
underline
strike
url
image
quote
quote
smile
wink
laugh
grin
angry
sad
shocked
cool
tongue
kiss
cry
Réduire l'éditeur | Agrandir l'éditeur

busy
 

Le travail du dimanche en question :
entre productivité débridée et art de vivre, un vrai choix de société 
Collectif des Amis du Dimanche, 10 rue Denis Poisson, 75017 PARIS