Accueil arrow Carabistouilles
Plan du site | Rechercher | Contact | Qui sommes nous | Liens
Carabistouilles

La question du travail du dimanche pour tous a été soulevée à l'initiative du Docteur Mallié, dentiste de son état, mais également député, avec une quantité réjouissante de carabistouilles, dignes du renom des arracheurs de dents. A la décharge du Docteur Carabistouille, il faut reconnaître qu'il avait été instrumentalisé à loisir par l'Elysée.

Mais il n'a pas été le seul, loin s'en faut, à aligner approximations, fausses vérités et vraies erreur. Chacun se souvient de l'indépassable sketche des Champs Elysées, interprété par Nicolas Sarkory (le président français qui précédait Hollande).

En effet, cette question intéresse au plus haut point un certain nombre d'intérêts pas toujours démocratiques, mais aux moyens considérables, qui peuvent facilement se payer de temps en temps un sondage biaisé, un article de propagande, ou un interview partisan.

Cette section a pour objet de rassembler les meilleurs extraits de ces carabistouilles.

 



Dominique Paillé : Pravda pas morte ! Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Carabistouilles

La séquence nostalgie de Dominique Maillé Paillé : 20 ans après la chute du mur de Berlin et du rideau de fer, 18 ans après la disparition du KGB, voire plus d'un demi-siècle après la disparition de la Propaganda Staffel, M. Pallié se lance dans un grand discours de soutien à la suppression du repos dominical, qui serait le pilier des mesures sociales du gouvernement, et l'indispensable réforme dont il attend enfin le changement de mentalité de ces cochons de français ! Un grand moment de propagande dans la veine de ses prédécesseurs les plus classiques !


Repos dominical : Dominique Paillé
par ump
 
A Groland aussi !... Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Carabistouilles


A Groland se pose le même problème qu'en France... le travail du Gromanche !

L'intégrale de l'émission sur : http://www.canalplus.fr

 
Xavier Darcos, atteint de carabistouillite ? Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Carabistouilles

Xavier Darcos fait très fort : dans le même interview, il affirme que le travail du dimanche :

  • "protège les salariés" : alors qu'il étend les zones où le travail du dimanche sera de droit, sans aucune contrepartie
  • "soutient les entreprises" : Faut, lui répond Laurence Parisot, qui estime que l'effet sur la croissance sera nul
  • "répond aux attentes de la très grande majorité des français" : 84% des français sont attachés au principe du repos dominical (IFOP 2008), et environ 60 à 70% des salariés souhaitent ne pas travailler le dimanche.

La maladie qui frappe Richard Mallié (carabistouillite : propension maladive à raconter des carabistouilles) aurait-elle contaminé le Ministre ?

Travail dimanche: un texte qui "protège les salariés" (Darcos)

AFP, 07/07/09

PARIS, 7 juil 2009 (AFP) - 14h05 heure de Paris - Le ministre du Travail Xavier Darcos a estimé mardi que le texte sur le travail le dimanche "protège les salariés", "soutient les entreprises" et "répond aux attentes de la très grande majorité des Français", lors de l'ouverture des débats à l'Assemblée nationale.

"Je suis certain que votre assemblée (...) ne remettra pas en cause les équilibres de ce texte qui protège les salariés, soutient les entreprises qui les emploient et répond aux attentes de la très grande majorité des Français", a déclaré M. Darcos pour soutenir la proposition de loi de Richard Mallié (UMP).

M. Darcos a tenu à répondre "aux deux objections majeures" de l'opposition: la proposition de loi "ne modifie en aucune manière les conditions de classement d'une commune en commune touristique au sens du code du travail", a-t-il dit.

"Une commune ne pourra obtenir cette dérogation que sur la demande de son maire et sur l'accord du Préfet, ce qui constitue une double-garantie", a ajouté M. Darcos.

M. Mallié affirme que son texte ne porte que sur les communes touristiques au sens code du travail, soit environ 500. L'opposition PS évoque en revanche le chiffre de 6.000, prenant comme critère le code du tourisme.

Dans les nouveaux PUCE (périmètres d'usage de consommation exceptionnel, dans les communes de plus d'un million d'habitants), "le volontariat des salariés" pour travailler le dimanche "doit être respecté", a également réaffirmé le ministre.

"Je suis favorable à ce qu'un amendement reconnaisse la possibilité pour un salarié de revenir sur son choix au terme d'une période donnée", a-t-il également indiqué.

M. Mallié a appelé l'opposition à "ne pas caricaturer un texte dont l'objet n'est pas de supprimer le repos du dimanche, ni d'ouvrir la voie à une généralisation du travail dominical".

Lors d'une première motion de procédure, finalement rejetée, Martine Billard (Verts) a parlé d'un texte construit sur "une tromperie flagrante".

"Dans les zones et communes touristiques les salariés n'auront plus le choix. Il ne pourront plus refuser de travailler le dimanche sous peine de licenciement. Et leur entreprise n'aura plus d'obligation de contrepartie salariale ni de repos compensateur", a-t-elle dénoncé.

Christian Eckert (PS), au cours d'une seconde motion de procédure marathon (1H30) qui devrait être également rejetée cet après-midi, a noté un "cas d'inconstitutionnalité" dans le texte.

"Si vous avez une grande enseigne qui a un établissement à Plan-de-Campagne (zone commerciale dans les Bouches-du-Rhône qui pourrait être classé PUCE, ndlr) et un autre à Marseille (qui pourrait être classé commune ou zone touristique, ndlr), vous aurez des salariés situés dans la même entreprise, mais dans des établissements différents, qui n'auront pas le même traitement", a-t-il relevé.

Lire la suite...
 
Big Brother Awards de Juillet : Frédéric Lefebvre ! Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Carabistouilles

Après la pétition de l'UMPJean François Copé, Xavier Bertrand,  nous avons l'honneur et le plaisir de reproduire les propos de Frédéric Lefebvre, porte-parole de l'UMP, qui s'exprime avec son habituel brio dans les colonnes de Metro du 6/7/09 à propos du "projet de loi" Mallié...

"Ce texte va permettre de répondre à l'attente de nombreux Français et Françaises qui subissent une forme de harcèlement parfois des syndicats, parfois de la justice, quand ils ou elles ont décidé de travailler le dimanche".

Là, déjà, on sent pointer l'intelligence ! Grace à cette idée de M. Lefebvre, à chaque fois qu'une loi sera promulguée, une autre loi lui sera immédiatement ajoutée, qui en supprimera toutes les obligations, ainsi plus aucun Français ne sera plus jamais harcelé par la Justice, et la délinquance définitivement extirpée de notre beau pays. Il fallait y penser, mais il fallait une grande intelligence pour cela.

"On est là pour affirmer la possibilité de travailler le dimanche" et "pour mettre la France au niveau de grand pays touristique", a ajouté M. Lefebvre.

Enfin un peu d'envergure ! Loin de l'esprit étroit de Richard Mallié, qui voudrait restreindre le champ d'application des bienfaits du travail dominical à "seulement" les zones de plus d'un million d'habitant, les zones touristiques extensibles, et les zones frontalières (sauf ces cochons de Lyonnais qui ne font jamais rien comme les autres), Frédéric veut y aller franco. Voilà, on veut travailler le dimanche, partout, et vous allez voir comme les puces de l'UMP vont gratter partout !

Et puis, et puis, encore un projet génial de M. Lefebvre : il veut faire de la France un grand pays touristique ! Incroyable ! Quel génie visionnaire ! Bon, bien sûr la France est déjà le premier pays touristique au monde, sans que le travail de M. Lefebvre y soit pour grand chose, mais, de grâce, ne nous arrêtons pas à ces détails de nature à faire naître encore de viles polémiques politiciennes !

[Le travail du dimanche] est aussi la "pierre angulaire de la politique économique et sociale du gouvernement", après des réformes comme "les heures supplémentaires", "le RSA".

Là, il faut bien avouer que Frédéric Lefebvre se hisse au niveau des plus grands économistes mondiaux, voire des génies universels : personne avant lui n'avait pensé à cette solution élégante et aussi simple. Enfin, la crise est bientôt terminée, grace aux petites mains de tous ces salariés en horaires décalés, temps partiels et travail du dimanche, qui vont permettre à M. Lefebvre de s'acheter de nouvelles cravates le dimanche - que nous espérons cette fois élégantes -, et même d'aller chez le coiffeur, ce qui ne serait pas du luxe non plus, et ainsi de relancer la consommation nationale. 

Merci, merci, merci, Monsieur Frédéric ! C'est avec une émotion non dissimulée que le jury du CAD, après avoir envisagé de vous remettre le Pinnochio d'or, vous remet finalement un Big Brother Award de Juillet 2009, pleinement mérité.

Lire la suite...
 
Hervé Novelli, les pieds dans le tapis ! Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Carabistouilles

Où Hervé Novelli, Ministre du Tourisme, en face d'un Bourdin très en forme, essaye d'expliquer que tout le monde sera payé double le dimanche ! Si, si, tout le monde ! Heu, m Mais finalement en fait, pas tout à fait, il ne sait pas, mais il faut une contribution complémentaire, mais ce ne sera pas le double, et puis finalement cela ne concernera personne !

Un grand moment de rigolade !

 

 

 
<< Début < Précédente 1 2 3 4 5 6 7 8 Suivante > Fin >>

Résultats 46 - 54 sur 67

Le travail du dimanche en question :
entre productivité débridée et art de vivre, un vrai choix de société 
Collectif des Amis du Dimanche, 10 rue Denis Poisson, 75017 PARIS